• Trésors de la Culture Cinématographique Européenne

    L'European Film Academy présente une nouvelle initiative: Trésors de la Culture Cinématographique Européenne,
    une liste de lieux de nature symbolique du cinéma européen, des lieux de valeur historique devant être maintenus et protégés non seulement maintenant mais aussi pour les générations futures.
    Cette initiative a été inspirée par une idée des membres de l'European Film Academy, Naum Kleiman,
    Ulrich Gregor et Erika Gregor. Historien du cinéma et ancien directeur du Musée du Cinéma de Moscou, Naum Kleiman recevra la Berlinale Camera cette année. Ulrich et Erika Gregor (association “Freunde der Stiftung Deutsche Kinemathek”, Berlin) sont les co-fondateurs du Forum de la Berlinale, ils ont déjà reçu la Berlinale Camera en 2010.
    Les quatre premiers lieux sont:

    * Le Centre Bergman à Fårö (Suède)

    Centre Bergman, Fårö (Suède)
     Le Bergmancenter est un musée et un lieu de rencontre qui se concentre sur le travail et les réalisations artistiques du réalisateur suédois et président fondateur de EFA, Ingmar Bergman. Il comprend différentes expositions, Fårö Museum évoilant un ancien magasin recréé des années ’60, ainsi qu’une exposition sur l’importante émigration de Fårö fin du 19ème siècle, un café et une bibliothèque, un cinéma privé (64 places), des ateliers créatifs et des visites guidées.
     

    * Le Centre Eisenstein à Moscou (Russie)

    Centre Eisenstein, Moscou (Russie)A partir d’un petit appartement sur Smolenskaya Street, où un cabinet scientifique commémoratif de Sergei Eisenstein a été organisé, la tâche du Centre Eisenstein n’est pas seulement de préserver les effets personnels et la bibliothèque de Sergei Mikhailoich, mais également de préparer l’édition de ses travaux théoriques, de mener à bien des rétrospectives de films et expositions des dessins d’Eisenstein, de conseiller les chercheurs, professeurs et étudiants, d’aider les traducteurs et maisons d’éditions étrangères. Actuellement en état de réorganisation, la collection pourra bientôt trouver un nouveau domicile avec les conditions nécessaires de sécurité et d’accessibilité au public.

    * L’Institut Lumière à Lyon (France)

    Institut Lumière, Lyon (France)Situé à Lyon, l’Institut Lumière est dédié à la promotion et la préservation de la cinématographie. Il comprend une bibliothèque, une galerie et un musée honorant la contribution au cinéma d’Auguste et Louis Lumière: les
    inventeurs du cinématographe et pères du cinéma. C’est également une cinémathèque et un musée. Chaque année en octobre, l’Institut Lumière organise le Festival Lumière dans la ville de Lyon.

    * Le Monde de Tonino Guerra à Pennabilli (Italie)


    Le Monde de Tonino Guerra, Pennabilli (Italie)Plus qu’un musée, le World of Tonino Guerra est le lieu où
    les oeuvres du scénariste Tonino Guerra (EFA
    Lifetime Achievement Award en 2002) sont présentées, où il a donné des conférences sur l’écriture de scénario,
    mis en scène ses écrits théâtraux, rencontré des étudiants et, grâce aux archives et à la bibliothèque (de livres,
    vidéos et photos), c’est aussi un lieu d’étude et d’analyse à la fois de son travail et du contexte dans lequel il a été créé et développé.

    Plus d'infos: www.europeanfilmacademy.org/Treasures-of-European-Film-Culture.490.0.html

    « Critique: A Most Violent YearLa Toile Filante: les cours de cinéma d'Olivier Lecomte »

    Tags Tags : , , , , ,