• Le Prix Jeune Public de l'European Film Academy 2017 a été attribué au film allemand "Goodbye Berlin" de Fatih Akin. Les jeunes jurys étaient composés de jeunes âgés de 12 à 14 ans, provenant de 31 pays européens et 37 villes dont Bruxelles.
    L’actrice allemande Gesa Dreckmann a animé la cérémonie des prix, retransmise en live streaming et restant disponible en VOD. La directrice de EFA Marion Döring a remis le prix au scénariste du film Lars Hubrich, au producteur Marco Mehlitz, et aux deux acteurs principaux Tristan Göbel et Anand Batbileg.

    Les lauréats du Prix du Jeune Public EFA 2017


  • Pour la vingtième fois, les Prix du cinéma suisse ont été décernés. C'était le vendredi 24 mars au Bâtiment des Forces Motrices à Genève. "Ma vie de Courgette" et "Die göttliche Ordnung" ont chacun été récompensés à trois reprises. Le documentaire "Cahier africain" a reçu deux trophées. Bruno Ganz a été récompensé pour sa carrière et a également remporté le Prix d'interprétation masculine.

    Les lauréats 2017

    Lire la suite...


  • La 89ème cérémonie des Oscars, présentée par Jimmy Kimmel, s'est déroulée ce dimanche 27 février à Los Angeles. "La La Land" en était le grand favori. Finalement,  sur quatorze nominations, la comédie musicale a remporté six statuettes dont celle de la meilleure actrice pour Emma Stone et du meilleur réalisateur pour Damien Chazelle. Casey Affeck, dans "Manchester by the Sea", est consacré meilleur acteur. Pour le meilleur film, il y a eu inversion d'enveloppes, "La La Land" a d'abord été annoncé vainqueur, l'erreur réparée, "Moonlight" l'emporte, c'est un film de Barry Jenkins contant l'histoire de Chiron, Noir de Miami se battant contre son milieu et sa famille pour vivre son homosexualité. L'Oscar du meilleur film en langue étrangère a été attribué au film "Le Client" de l'Iranien Asghar Farhadi. Ce dernier n'était pas présent suite au décret pris par Donald Trump, interdisant aux ressortissants de sept pays dont l'Iran de mettre le pied aux Etats-Unis.

    Oscars 2017

    Lire la suite...


  • Un jour avant les Oscars, la 37ème cérémonie des Golden Raspberry Awards, plus connue sous le nom Razzie Awards, a récompensé les pires films sortis en 2016.
    C'est  "Batman v Superman : L'Aube de la justice", nommé huit fois, et "Hillary's America: The Secret History of the Democratic Party", nommé cinq fois, qui ont raflé la mise avec chacun quatre récompenses.

    Razzie Awards

    Lire la suite...


  • La 42ème Cérémonie des César s'est déroulée ce vendredi 24 février à la salle Pleyel à Paris, sans président suite au renoncement de Roman Polanski. C'est Jérôme Commandeur qui présentait la soirée. Un hommage a été rendu à Jean-Paul Belmondo pour l'ensemble de sa carrière.
    Deux films en sortent vainqueurs : "Divines" de Houda Benyamina et "Juste la fin du monde" de Xavier Dolan avec, chacun, trois récompenses. Particularité, le Québecois Xavier Dolan en remporte deux, celui du meilleur réalisateur et celui du melleur montage. Trois films enlèvent deux César : "Elle" de Paul Verhoeven, meilleur film et meilleure actrice pour Isabelle Huppert; "Ma vie de Courgette", meilleur film d'animation et meilleure adaptation pour Céline Sciamma; "Chocolat", meilleur acteur dans un second rôle pour James Thierrée (le petit-fils de Charlie Chaplin) et meilleurs décors.

    Jean-Paul Belmondo, César 2017

    Lire la suite...


  • Les BAFTA Awards sont l'équivalent britannique des Oscars. La 70ème cérémonie de remise des prix a eu lieu ce dimanche 12 février au Royal Albert Hall à Londres (Grande-Bretagne). C'est l'écrivain, humoriste, acteur et réalisateur Stephen Fry qui en était le présentateur.
    Nommé à 11 reprises, "La La Land" a remporté 5 prix notamment du Meilleur film, Meilleur réalisateur et Meilleure actrice.

    Les gagnants des BAFTA

    Lire la suite...


  • Les Magritte, comme toutes les cérémonies de remise de prix dans le monde, c'est l'occasion pour les lauréats d'avoir une réaction. En voici quelques-unes glanées samedi soir.

    Yoann Blanc, meilleur espoir masculin pour "Un homme à la mer": Je croyais que je n'allais pas être très impressionné. Mais j'ai été impressionné quand même. En qui concerne le Magritte de meilleur espoir, c'est assez drôle.
    Le cinéma belge est en forme, du moins sur le point de vue de la créativité. C'est plein de gens avec qui j'ai souvent travaillé, notamment au théâtre.

    Guillaume Senez, meilleur premier film pour "Keeper": C'est très étrange, je n'étais pas du tout stressé. Et dès que je monte sur scène, c'est quand même assez stressant. Cette année était une année incroyable, il y avait de très bons films, de très bons premiers films. Donc on ne savait pas très bien à quoi s'attendre. Moi, je m'étais dit c'est un jeu, peu importe qui gagne, peu importe qui perd, peu importe qui est nominé, on va passer une bonne soirée.

    Je pense qu'entre réalisateurs, il n'y a pas de concurrence. On se porte les uns, les autres. On se téléphone régulièrement. Je pense qu'on fait partie d'un groupe extrêmement talentueux. Je me voyais mal recevoir ce prix sans parler des autres réalisateurs.

    Magritte 2017: les lauréats sur scène

    Lire la suite...


  • Cinq ans après avoir remporté les Magritte du meilleur film et du réalisateur pour "Les Géants", Bouli Lanners récidive, cette fois, c'est pour "Les Premiers, les derniers". Trois autres prix sont venus remplir l'escarcelle du quatrième film du réalisateur liégois: meilleur acteur dans un second rôle pour David Murgia, meilleurs costumes pour Elise Ancion et meilleurs décors pour Paul Rouschop. Les premiers films ont été mis en exergue avec trois prix pour "Keeper" de Guillaume Senez, deux pour "Parasol" de Valéry Rosier et "Je me tue à le dire" de Xavier Seron.
    Pour la meilleure actrice, une première en Belgique, un prix ex-aequo pour Virginie Efira ("Victoria") dont c'est le deuxième Magritte, cinq ans après le Prix du Public, et Astrid Whethnnall, "La Route d'Istanbul" qui remporte là son premier Magritte.

    Affiche Magritte 2017

    Lire la suite...


  • C’est avec grande fierté que l'autoproclamée Académie des Machins a fait se déplacer à Molenbeek (!) la grande famille du cinéma belge, ses amis cinéphiles et ses nombreux amis pas si amateurs que ça. On aurait bien voulu les compter, mais le bar a un peu eu raison de nous. Cousins un peu bâtards des Magritte, les Machins ont pour objectif de rire du et avec le cinéma belge tout en célébrant tout un pan de la profession qui reste habituellement dans l'ombre. Et barman, c’est souvent dans l’ombre.
    Sept récompenses à l'objectivité approximative ont été décernées ce soir à des lauréats évidemment submergés d'émotion.
    Emportée par Miss et Mister Machins, la Cérémonie a notamment célébré notre patrimoine (le Machin Manneken Pis) avent de se ponctuer, comme de tradition, sur la remise de l'incontournable Love Machin dédié cette année aux grosses (grosses) cochonnes.

    Les Machins 2017

     

    Lire la suite...


  • Ce samedi 4 février, le cinéma belge francophone fera la fête, ce sont les Magritte du cinéma. Ce, pour la 7ème fois, ce sera au Square à Bruxelles et ce sera retransmis en direct et en clair sur BeTV dès 20h.

    Logo Magritte 2017

    Lire la suite...





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique