• Ramdam Festival 2015: le palmarès

    En ce jour symbolique de "clôture", Ramdam, le Festival du film qui dérange, annonce une hausse de fréquentation de plus de 20 % par rapport à 2014 et cela, malgré la suspension de 72 heures qui a frappé le Festival et le complexe Imagix.
    Afin de permettre au public du Festival de voir les films n'ayant pu être projetés pendant la fermeture d'Imagix sur décision de police, les organisateurs du Ramdam ont établi une programmation s’étalant du mercredi 28 janvier au samedi 31 janvier inclus. Le programme des projections de ces quatre jours est publié sur les sites du Ramdam (ramdamfestival.be), d’Imagix (imagix.be) ainsi que sur les pages Facebook du Festival et du cinéma.

    Logo Ramdam

     

    Le palmarès

    Tous les films projetés ou allant être projetés lors du Ramdam sont récompensés

    * Catégorie Fiction 

    "The Dark Horse" de James Napier Robertson
    "Hermosa Juventud" de Jaime Rosales
    "Durak" ("The Fool") de Yuriy Bykov
    "The Major" de Yuriy Bykov
    "Blind" d’Eskil Vogt
    "The Voices" de Marjane Satrapi
    "Hope" de Boris Lojkine
    "Melody" de Bernard Bellefroid
    "You’re not you" de George C. Wolfe
    "52 Tuesdays" de Sophie Hyde
    "Relatos Salvajes" de Damián Szifron
    "Whiplash" de Damien Chazelle

    * Catégorie Docu

    "The Essence of Terror" d’Andreas Rochsén
    "Les insoumises" d’Éric Guéret
    "Guerres et crimes de guerres" de Jean-Marc Turine
    "This is my land" de Tamara Erde
    "Les enfants des nuages, la dernière colonie" d’Alvaro Longoria
    "La nef des fous" de Eric D’Agostino et Patrick Lemy
    "Waiting for August" de Teodora Ana Mihai
    "L’urgence de ralentir" de Philippe Borrel
    "En Quête de sens" de Nathanael Coste et Marc de La Ménardière

    * Catégorie Rétro

    "Trainspotting" de Danny Boyle
    "Funny Games" de Michael Haneke
    "They kill horses, don’t they ?" ("On achève bien les chevaux") de Sidney Pollack
    "Path of glory" ("Les Sentiers de la gloire") de Stanley Kubrick
    "Le pantalon" d’Yves Boisset
    "Le Juge Fayard dit le shérif" de Yves Boisset 

    * Catégorie Ramdam de l’année

    "2 jours, 1 nuit" de Luc et Jean-Pierre Dardenne
    "Alleluia" de Fabrice Du Welz
    "Je suis à toi" de David Lambert
    "Welp" de Jonas Govaerts
    "Je te survivrai" de Sylvestre Sbille

    Les votes du prix du public et jury de la presse seront communiqués le 31 janvier, date de fermeture du festival prolongé.  

    « Critique: The Go-Go Boys: The Inside Story of Cannon FilmsCritique: Force Majeure »

    Tags Tags : , , , , , , , ,