• Magritte 2015: trois récompenses pour les Dardenne

    Les 5èmes Magritte du cinéma se sont déroulés ce samedi 7 février. Charlie Dupont officiait comme maître de cérémonie et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il a quelque peu dynamité, avec bons mots et situations humoristiques, cette soirée d'habitude très compassée. François Damiens, président de la cérémonie, n'a pas été en reste.
    Quant au palmarès, il n'y a eu aucune surprise. Les frères Dardenne
    ont remporté les Magritte du meilleur film et du meilleur réalisateur. En y ajoutant le Magritte du meilleur acteur pour Fabrizio Rongione, ils trustent les récompenses les plus importantes. Emilie Dequenne, fort logiquement, enlève le trophée de la meilleure actrice tout Marc Zinga, qui jouera dans le prochain James Bond, celui du meilleur espoir masculin.

    Logo Magritte 2015

    Le palmarès

    Meilleur film:
    "Deux jours, une nuit' de Jean-Pierre et Luc Dardenne
    Meilleur réalisateur: Jean-Pierre et Luc Dardenne pour "Deux jours, une nuit"
    Meilleur film flamand: "Marina" de Stijn Coninx
    Meilleur film étranger en coproduction: "Minuscule, la vallée des fourmis perdue" de Hélène Giraud et Thomas Szabo
    Meilleur scénario original ou adaptation: Lucas Belvaux pour "Pas son genre"
    Meilleure actrice: Emilie Dequenne dans "Pas son genre"
    Meilleur acteur: Fabrizio Rongione pour "Deux jours, une nuit"
    Meilleure actrice dans un second rôle: Lubna Azabal dans "La marche"
    Meilleur acteur dans un second rôle: Jérémie Renier dans "Saint Laurent"
    Meilleur espoir féminin: Ambre Grouwels dans "Baby Balloon"
    Meilleur espoir masculin: Marc Zinga dans "Les rayures du zèbre"
    Meilleure image: Manu Dacosse pour "L’étrange couleur des larmes de ton corps"
    Meilleur son: Henri Morelle et Luc Thomas pour "Pas son genre"
    Meilleurs décors: Hubert Pouille pour "Marina"
    Meilleurs costumes: Catherine Marchand pour "Marina"
    Meilleure musique originale: Soldout (David Baboulis et Charlotte Maison) pour "Puppylove"
    Meilleur montage: Damien Keyeux pour "La marche"
    Meilleur court métrage: "La bûche de Noël" de Stéphane Aubier et Vincent Patar
    Meilleur long métrage documentaire: "Quand je serai dictateur" de Yaël André

    Voir la galerie photos sur Cinécure.be 

    « La culture est une arme de construction massive !Stop ou encore ? »

    Tags Tags : , , , , , ,