• Les Machins 2015: pas si petit que ça !

    La quatrième édition des Machins, les petits prix du cinéma belge, s'est déroulée dans une ambiance survoltée. Un millier de plus ou moins professionnels de la profession se sont pressés avec l'espoir secret de repartir avec un Machin, et accessoirement, pour boire un verre et guincher gaiement.
    Cousins un peu bâtards des Magritte, les Machins ont pour objectif de récompenser tout un pan de la profession resté dans l'ombre, et de rire de et avec le cinéma belge. Six statuettes dorées mytiloïdes ont été décernées, remises à des lauréats submergés d'émotion.

    Logo Les Machins

    Le palmarès

    * Machin de la plus blonde des attachées de presse (blondes)

    Rodrigue Laurent
    Barbara Van Lombeek

    Marie-France Dupagne
    Gudrun Burie

    * Machin coiffure passion Olivier Dachkin

    Mike Carpino pour les racines de Jonathan Zaccaï dans "Je te survivrai"
    Mike Carpino pour la crête de coq de David Murgia dans "Je te survivrai"
    Mike Carpino pour le tye and dye de Tania Garbarski dans "Je te survivrai"
    Céline Van Heddegem pour le coiffé/décoiffé de Solène Rigot dans "Puppylove"
    Béatrice Haqueberge pour la décolo d’Emilie Dequenne dans "Pas son genre"
    Pascal Joris pour le cheveu gras de Marion Cotillard dans "Deux jours, une nuit"
    Dominique Smets en personne pour sa propre choucroute dans "Marbie, star de Couillu les deux églises"

    * Machin X

    Ton Cul Anyway, d’après l’œuvre originale de Camille Meynard

    Le Goût d’ta myrtille, d’après l’œuvre originale de Thomas de Thier
    Deux nuits, un jour, d’après l’œuvre originale des frères Dardenne
    L’Etrange Couleur des Larmes de ton Dard, d’après l’œuvre originale de Cattet  & Forzani
    Marbie Star de Couillu les deux Eglises, l’œuvre originale de Dominique Smet

    * Machin FGTB de l’arrêt de travail

    Anne Fournier pour "PuppyLove" (grève de l’habilleuse)
    Fabrice du Welz pour "Colt 45" (grève du réalisateur)
    Pascal Joris pour "Deux jours, une nuit" (grève de la coiffeuse)
    Geneviève Ancien pour "La Marche" (grève du chef de file)
    Antoine Bellem Pour "Les Rayures du Zèbre" (grève des électros)
    Bernard Beets pour "L’Etrange Couleur des Larmes de ton Corps" (grève du monteur)
    Tout le monde, ou plutôt personne pour "Rosenn" (grève du public)

    * Machin Lunch Garden 

    La gosette et la pizzetta dans "Deux jours, une nuit" de Luc et Jean-Pierre Dardenne
    La frite sauce américaine dans "Henri" de Yolande Moreau

    Les bières spéciales dans "Tokyo Fiancée" de Stephan Liberski
    Le jarret de veau dans "Post Partum" de Delphine Noëls
    La mitraillette viandelle sans oignons sauce pickles dans "Baby Balloon" de Stephan Liberski

    * Love Machin, ou Machin Range ton Machin 

    La zigounette d’Adam dans Les "Pècheresses"
    Le zgeg de Benjamin Ramon dans "Tokyo Anyway"
    Le tich de Kurt Vandendriessche dans "Welcome Home"
    La queue de Matteo Simoni dans "Marina"
    Le zizi de Jérémie Rénier dans "Saint Laurent"
    La quéquette de Dirk Hendrickx dans "Drift"

    « Grand Prix UPCB 2015: The Grand Budapest Hotel récompenséEntretien: Xavier Diskeuve - Jacques a vu »

    Tags Tags : , , , ,