• Le génocide arménien au cinéma

    Aujourd'hui, "Une histoire de fou" sort dans les salles belges. Le thème principal du film de Robert Guédigian est le génocide arménien. Celui-ci a été perpétré entre avril 1915 et juillet 1916 par le pouvoir turc de l'époque. Environ un million deux cent mille Arméniens sont morts suite à des déportations, des famines et des massacres.
    Peu de films ont été consacrés à ce drame de grande ampleur. Le premier dès 1919 avec "Auction of Souls", les derniers en 2015 avec "La Blessure" et bien évidemment, "Une histoire de fou".

    Affiche Auction of Souls

    Affiche America, America

    Affiche Mayrig

    Affiche Ararat

    Affiche Le voyage en Arménie

    Affiche Le mas des alouettes

    Auction of Souls (1919)

    Autour du film: c'est l'adaptation du livre d'Arshaluys Mardiganian, "
    Ravished Armenia: The Story of Aurora Mardiganian, the Christian Girl, Who Survived the Great Massacre", où elle raconte le tout récent génocide arménien. L'auteure y interprète d'ailleurs le rôle principal, le film est réalisé par Oscar Apfel.
    Le film est aujourd'hui introuvable. Il ne reste qu'une copie de vingt-quatre minutes, restaurée en 2009.

    America, America (1963)

    Autour du film:
    Elia Kazan réalise le film d'après son roman homonyme autobiographique. C'est l'histoire de Stavros, Grec cappadocien et chrétien, vivant en Anatolie à la fin du 19ème siècle dans des conditions misérables. Subissant l'oppression des Turcs musulmans qui gouvernent l'Empire ottoman, il décide d'émigrer vers l'Amérique et entame un dangereux périple jusqu'à Constantinople dans l'espoir d'embarquer sur un bateau à destination de New York.
    Le film a reçu la Coquille d'or au Festival de San Sebastian et trois nominations aux Oscars (film, réalisateur, scénario).

    Mayrig (1991)

    Autour du film: A la fin de sa vie, Henri Verneuil adapte son propre roman, "Mayrig", avec Claudia Cardinale dans le rôle de sa mère et Omar Sharif dans celui de son père. Le film raconte l'histoire de l'arrivée d'une famille arménienne en France en 1921, fuyant la répression des Turcs, à travers les souvenirs du jeune Azad, né en Arménie, le 11 mai 1915, au début du génocide du 20ème siècle.
    Ce n'est pas le meilleur film de Henri Verneuil, loin de là.

    Ararat (2002)

    Autour du film: Atom Egoyan est canadien d'origine arménienne. Après des films tels que "The Adjuster", "Exotica" ou "De beaux lendemains", le cinéaste réalise une oeuvre plus personnelle sur le génocide et l'exode qui a suivi. Avec un casting impressionnant: Charles Aznavour, Eric Bogosian, Marie-Josée Croze, Simon Abkarian ou encore Christopher Plummer.

    Le Voyage en Arménie (2006)

    Autour du film: Robert Guédiguian réalise un premier film sur l'Arménie avec Ariane Ascaride, à la fois, comme actrice et comme scénariste. Au casting, on retrouve Gérard Meylan, Jean-Pierre Darroussin, Simon Abkarian, Serge Avédikian, Marcel Bluwal et Jalil Lespert.
    C'est l'histoire de Anna, cardiologue, doit opérer son père, malade du cœur. Celui-ci disparaît soudainement. Anna est convaincue qu'il est parti en Arménie, pays qu'il avait quitté vers les années 1950. Elle part à sa recherche.

    Le Mas des alouettes (2007)

    Autour du film: Adaptation du roman éponyme de Antonio Arslan (Prix Stresa, équivalent du Goncourt en Italie), Paolo et Vittorio Taviani nous emmènent à Venise en 1915. Assadour Avakian, médecin d'origine arménienne, se prépare, après vingt ans de séparation, à retrouver sa famille natale en Anatolie Son frère Aram, voulant honorer sa venue prochaine, fait agrandir et restaurer, le Mas des alouettes, la vieille demeure où sont nés et ont grandi les Avakian. Mais le contexte politique s'y prête plutôt mal.
    Paz Vega, Angela Molina, Arsinée Khanjian, Tchéky Karyo et André Dussollier sont au générique.

    « Critique: Les CowboysTrophées Francophones du Cinéma 2015: l'Afrique à l'honneur »

    Tags Tags : , , , , , , , ,