• FIFF 2017: 6 titres dévoilés

    Le 32ème Festival International du Film Francophone de Namur se déroulera du 29 septembre au 6 octobre prochain. Comme annoncé auparavant, "Jeune Femme" de Léonor Serraille ouvrira cett édition du FIFF. Interprété par Laetitia Dosch, le film a remporté la Caméra d’Or au dernier Festival de Cannes. Six titres viennent d'être dévoilés.

    FIFF 2017

    - "Ana Mon Amour" de Călin Peter Netzer (Roumanie/Allemagne/France)

    L’histoire d’amour d’Ana et Toma commence dans une chambre d’étudiant. Ils sont jeunes, beaux, sensibles et exaltés ; ils s’aiment furieusement et rêvent de refaire le monde. Mais quand vient le temps d’affronter leurs démons, réels ou imaginaires, les amoureux s’accrochent désespérément l’un à l’autre, au risque de tout faire voler en éclats.

    - "En attendant les hirondelles" de Karim Moussaoui (France/Allemagne/Algérie/Qatar)


    Aujourd’hui, en Algérie, trois histoires, trois générations. Mourad, un promoteur immobilier divorcé, sent que tout lui échappe. Aïcha, une jeune fille, est tiraillée entre son désir pour Djalil et un autre destin promis. Dahman, un neurologue, est soudainement rattrapé par son passé, à la veille de son mariage. Dans les remous de ces vies bousculées qui mettent chacun face à des choix décisifs, passé et présent se télescopent pour raconter l’Algérie contemporaine.

    - "Laissez bronzer les cadavres" de Hélène Cattet et Bruno Forzani (Belgique/France)

    La Méditerranée, l'été: une mer d'azur, un soleil de plomb... et 250 kilos d'or volés par Rhino et sa bande! Ils ont trouvé la planque idéale: un village abandonné, coupé de tout, investi par une artiste en manque d'inspiration. Hélas, quelques invités surprises et deux flics vont contrecarrer leur plan: ce lieu paradisiaque, autrefois théâtre d'orgies et de happenings sauvages, va se transformer en un véritable champ de bataille... impitoyable et hallucinatoire!

    - "Lumière ! L’Aventure commence de Thierry Frémaux (France)

    En 1895, les frères Lumière inventent le Cinématographe et tournent parmi les tout-premiers films de l’histoire du cinéma. Mise en scène, travelling, trucage ou remake, ils inventent aussi l’art de filmer. Chefs-d’œuvre mondialement célèbres ou pépites méconnues, cette sélection de films restaurés offre un voyage aux origines du cinéma. Ces images inoubliables sont un regard unique sur la France et le Monde qui s’ouvrent au 20e siècle. Lumière, l’aventure du cinéma commence !
     

    - "Maman Colonelle" de Dieudo Hamadi (RD Congo/France)

    La Colonelle Honorine travaille au sein de la police congolaise où elle est chargée de la protection des enfants et de la lutte contre les violences sexuelles. Alors qu’elle travaille depuis 15 ans à Bukavu, à l’est de la RDC, elle apprend qu’elle est mutée à Kisangani. Sur place elle se trouve face à de nouveaux enjeux. A travers le portrait de cette femme d’un courage et d’une ténacité hors du commun qui lutte pour que justice soit faite, le film aborde la question des violences faites aux femmes et aux enfants en RDC

    - "Le Vénérable W." de Barbet Schroeder (France/Suisse)

    En Birmanie, le « Vénérable W. » est un moine bouddhiste très influent. Partir à sa rencontre, c’est se retrouver au cœur du racisme quotidien, et observer comment l'islamophobie et le discours haineux se transforment en violence et en destruction. Pourtant nous sommes dans un pays où 90% de la population est bouddhiste, religion fondée sur un mode de vie pacifique, tolérant et non-violent.

    Plus d'infos sur http://www.fiff.be/decouvrez-6-nouveaux-titres

    « Critique: Atomic BlondeCritique: Crash Test Aglaé »

    Tags Tags : , , , , ,