• FIFF 2014: présentation

    La 29ème édition du Festival International du Film Francophone de Namur débutera ce vendredi 3 octobre pour se terminer le vendredi 10 octobre avec la cérémonie de remise des Bayards d'Or.
    Comme chaque année, c'est un échantillon du cinéma francophone qui est proposé: 151 films, 72 longs et 79 courts. Parmi les pays représentés, il y a, entre autres, la Belgique, la France, le Québec, l'Algérie, la Mauritanie, la Roumanie, le Maroc, le Vietnam, la Tunisie, la Suisse, l'Ile Maurice ou encore le Liban.


    "Tokyo Fiancée" de Stefan Liberski ouvrira le Festival, "Terre Battue" de Stéphane Demoustier le clôturera. Audrey Tautou sera le Coup de Coeur, elle succède à Josiane Balasko. Christophe Honoré et Nabil Ben Yadir sont les parrains du Festival. Le Président du Jury longs métrages est Safy Nebbou. Quant au Jury courts métrages, il est présidé par Emma de Caunes, à ses côtés, il y a notamment Olivia Ruiz et Astrid Whettnall. Trois autres Jurys décerneront des prix: le Jury Emile Cantillon (première oeuvre de fiction), le Jury Cinevox (meilleur long métrage belge francophone inédit) et le Jury Junior. 

    Compétition Officielle

    "Alleluia" de Fabrice du Welz (Belgique/France)
    "Bande de filles" de Céline Sciamma (France)

    "Le beau monde" de Julie Lopes Curval (France)
    "Examen d'Etat" de Dieudo Hamadi (France /RDC/Sénégal)
    "Félix et Meira" de Maxime Giroux (Québec)
    "Frère et soeur" de Daniel Touati (France)
    "Géronimo" de Tony GATIF (France)
    "Melody" de Bernard Bellefroid (Belgique/Luxembourg/France)
    "Mommy" de Xavier Dolan (Québec)
    "L’Oranais" de Lyes Salem (France/Algérie)
    "Que ta joie demeure" de Denis Côté (Québec)
    "Timbuktu" d'Abderrahmane Sissako (Mauritanie/France)
    "Tokyo Fiancée" de Stefan Liberski (Belgique/Québec/France)
    "Toto et ses soeurs" d'Alexandre Nanau (Roumanie) 
    "Tu dors Nicole" de Stéphane Lafleur (Québec)

    Compétition Première oeuvre de fiction

    "7, Rue de la folie" de Jawad Rhalib (Belgique)
    "Adios Carmen" de Mohamed Amin Benamraoui (Maroc/Belgique)
    "L’Année prochaine" de Vania Leturcq (Belgique/France)
    "Au Milieu de nulle part' de Nguyen Hoang Diep (Vietnam/France/Norvège/Allemagne)
    "Bastardo" de Nejib Belkadhi (Tunisie)
    "Bébé Tigre" de Cyprien Vial (France)
    "Bouboule" de Bruno Delville (Suisse/Belgique)

    "Ceci n’est pas un polar" de Patrick Gazé (Québec)
    "Le Challat de Tunis" de Kaouther Ben Hania (Tunisie/France)
    "L’Éclat furtif de l’ombre" de Patrick Dechesne et Alain-Pascal Housiaux (Belgique/Allemagne)
    "Être" de Fara Sene (Belgique/France)
    "Hope" de Boris Lojkine (France)
    "Jacques a vu" de Xavier Diskeuve (Belgique)
    "Japanese Dog" (Câinele Japonez) de Cristian Tudor Jurgiu (Roumanie)
    "Lonbraz Kann" de David Constantin (Île Maurice)
    "Mercuriales" de Virgil Vernier (France)
    "Pause" de Mathieu Urfer (Suisse)
    "Qu’Allah bénisse la France" d’Abd Al Malik (France)
    "Terre Battue" de Stéphane Demoustier (France/Belgique)
    "Vincent n’a pas d’écailles" de Thomas Salvador (France)

    Toutes les infos: www.fiff.be

    « Paul Verhoeven: première réalisation en françaisCritique: Tu veux ou tu veux pas »

    Tags Tags : , , , , , , , ,