• Fédération Wallonie-Bruxelles: aides à 47 projets de films

    Logo WBImagesDix-neuf projets de longs métrages de fiction, dix courts métrages, quatorze documentaires et quatre fictions télévisuelles vont recevoir une aide à l'écriture, au développement ou à la production pour un montant total de 3.267.000 € suite à la session de juin de la Commission de Sélection des Films de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Des promesses d'aide ont ainsi été attribuées aux nouveaux projets de Jaco Van Dormael, Thierry Michel, Olivier Masset-Depasse et ... Pauline Etienne !

    Parmi les longs métrages aidés à la production, on trouve la comédie surréaliste de Jaco Van Dormael "Le tout nouveau testament", coécrite avec Thomas Gunzig et en cours de tournage en Belgique avec Benoît Poelvoorde, Catherine Deneuve et Yolande Moreau.
    Le duo Hélène Cattet-Bruno Forzani s'attaque cette fois au film noir avec une adaptation d'un roman de Jean-Patrick Manchette: "Laissez bronzer les cadavres !". Une aide à la production est également octroyée au deuxième long métrage de Frédéric Dumont, "AnimaL", ainsi qu'à "Kebab Royal", un nouveau conte surréaliste autour du dernier roi des Belges perdu dans les Balkans signé de Peter Brosens et Jessica Woodworth.
    En amont de la production, Olivier Masset-Depasse s'attaque avec Giordano Gederlini à l'écriture d'un nouveau long métrage intitulé "Irremplaçable", tandis que David Lambert planche sur "Les petits", une histoire de rédemption construite autour d'un musicien antillais sur le point d'être à la rue. Sophie Schoukens développe de son côté son deuxième long métrage, qui verra une adolescente partir à la quête du père dans "Hotel Espérance".
    On pointera par ailleurs les débuts de l'actrice Pauline Etienne à la réalisation d'un court métrage, "Mémoires sélectives", qui suit le lent naufrage d'un couple d'octogénaires.
    Du côté documentaires, Thierry Michel nous transporte à nouveau dans ce Congo qu'il connait si bien sur les traces du Docteur Mukwege, l'homme qui répare les femmes victimes de viols collectifs. Les exactions commises aux frontières de la RDC sont également au centre du film du romancier Jonathan Littell à la poursuite de L'ennemi invisible, Joseph Kony le chef de l'Armée de résistance du Seigneur.

    La liste complète des films aidés lors de la seconde session 2014 de la Commission de Sélection des Films peut être consultée sur www.centreducinema.be

    « Critique: Saint LaurentEntretien: Jeanne Herry - Elle l'adore »

    Tags Tags : , , , , ,