• European Film Awards 2018: cinq fois Cold War

    C'est le film polonais "Cold War" de Pawel Pawlikowski qui est le grand vainqueur des 31èmes European Film Awards avec cinq récompenses. Le Belge "Girl" de Lukas Dhont remporte le Prix de la découverte (autrement dit, meilleur premier film). On note aussi au palmarès les Italiens "Dogman" et "Call Me Be Your Name" ainsi que le Britannique "La Mort de Staline".

    Logo European Film Awards

    Le palmarès

    Meilleur film:
     "Cold War" de Pawel Pawlikowski (Pologne)
    Meilleur documentaire: "Bergman, une année dans une vie" de Jane Magnusson (Suède)
    Meilleur réalisateur: 
      Pawel Pawlikowski (Pologne) - "Cold War"
    Meilleure actrice:    Joanna Kulig (Pologne) - "Cold War"
    Meilleur acteur: Marcello Fonte (Italie) - "Dogman"
    Meilleur scénario: Pawel Pawlikowski - Cold War (Pologne)
    Meilleure comédie:  "La Mort de Staline" - Armando Iannucci (Royaume-Uni)
    Meilleur film d’animation:
    "Another Day of Life"  - Raul de la Fuente et Damian Nenow (Pologne)
    Prix de la découverte - Prix FIPRESCI: "Girl" (Belgique) - Lukas Dhont
    Prix du public: "Call Me by Your Name" (Italie) - Luca Guadagnino
    Meilleur court métrage: "Gli anni" - Sara Fgaier (Italie)
    Prix de l’Académie: Constantin Costa-Gavras
    Prix EFA d’honneur: Carmen Maura
    Prix de la contribution européenne au cinéma mondial: Ralph Fiennes
    Prix Eurimages de la coproduction: Konstantinos Kontovrakis & Giorgos Karnavas
    Prix universitaire européen: "Lazzaro Felice" - Alice Rohrwacher (Italie)
    Direction de la photographie - Prix Carlo Di Palma: Martin Otterbeck - "Utoya, 22 juillet de Erik Poppe" (Norvège)
    Montage: Jarosław Kamiński pour "Cold War" de Pawel Pawlikowski (Pologne)
    Décors: Andrey Ponkratov pour "Leto" de Kirill Serebrennikov (Russie)
    Costumes: Massimo Cantini Parrini pour "Dogman" de Matteo Garrone (Italie)
    Maquillage et coiffure: Dalia Colli, Lorenzo Tamburini et Daniela Tartari pour "Dogman" de Matteo Garrone (Italie)
    Compositeur: Christoph M. Kaiser et Julian Maas pour "3 Jours à Quibéron" de Emily Atef (Autriche)
    Son: André Bendocchi-Alves et Martin Steyer pour "Der Hauptmann" de Robert Schwentke (Allemagne)
    Effets visuels: Peter Hjorth pour "Border (Gräns)" de Ali Abbasi (Suède) 

    « Critique: Une affaire de familleCritique: Rendez-vous mè Dieu »

    Tags Tags : , , , , , , , ,