• Critique: Zurich

    Zurich de Sacha Polak avec Wende Snijders, Barry Atsma, Eva Duijvestein, Waléra Kanischtscheff, Sascha Alexander

    L'histoire: Dans une tentative désespérée d'oublier le passé, Nina erre sur les routes. Elle rencontre un chauffeur de camion, Matthias, avec qui elle voyage quelques temps, sans pour autant se livrer totalement à lui. Il devient vite évident que Nina porte un lourd secret, difficile à surmonter...

    La critique de Michel Decoux-Derycke: C'est le deuxième long métrage de la néerlandaise Sacha Polak, celle-ci a été récompensée par le CICAE Award au dernier Festival de Berlin. Prix mérité pour un film difficile au premier abord mais qui, au final, nous mène sur des chemins intéressants.
    Le rôle principal, celui de Nina, est joué par la chanteuse néerlandaise Wende Snijders, c'est sa première apparition au cinéma. C'est une belle découverte ! Le film commence... par la deuxième partie dénommée Chien. Nous sommes dans un road-movie où Nina fait du stop, va dans les parkings de routiers, dans les bars, chante et trouve une sorte de point d'ancrage avec un homme. On ne comprend pas très bien où la réalisatrice veut en venir. Quelque part, c'est normal puisque nous n'avons pas encore vu la première partie, celle-ci est dénommée Boris. C'est là que toutes les pièces du puzzle vont se mettre en place. Là, il est difficile d'en dire plus sans dévoiler tout le film. Un indice, cela parle de la perte d'un être cher.

    Affiche Zurich

    « Critique: Je suis mort mais j'ai des amisEntretien: Wim Willaert - Je suis mort mais j'ai des amis »

    Tags Tags : , , , , , ,