• Critique: Wonder Wheel

    Wonder Wheel, long métrage, réalisation: Woody Allen, scénario: Woody Allen, distribution: Kate Winslet, Justin Timberlake, James Belushi, Juno Temple, Tony Sirico, Steve Schirripa
    Drame, USA, 101', sortie le 31/01/2018, distribué par Paradiso

    Affiche Wonder Wheel

    L'histoire: Coney Island, années 1950, alentours du parc d'attraction Deno's Wonder Wheel Amusement Park, deux femmes et deux hommes se croisent et se confrontent.

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Le 49ème film de Woody Allen sera-t-il le dernier que nous verrons en salles ? C'est fort possible vu les accusations pesant sur le cinéaste new-yorkais (accusé d'abus sexuels sur Dylan Farrow, sa fille adoptive) et lâché par plusieurs comédiens (Timothée Chalamet, Marion Cotillard, Mira Sorvino, ...). L'affaire Wenstein est bien entendu passée par là, libérant la parole. Je suis totalement d'accord avec cela que les femmes ou les hommes victimes parlent, donnent leurs versions des faits, disent ce qu'ils ressentent mais il y a tout de même un petit problème, la présomption d'innocence est complètement balayée. Evidemment, on peut m'objecter que Woody Allen ou tout autre célébrité accusé d'abus a les moyens de se payer de bons avocats, de pouvoir contrecarrer même si leur réputation en souffrira. Mais qu'en est-il de tout un chacun qui n'a pas les moyens ? Le fameux adage, selon qu'on soit puissant ou misérable, est là de mise.
    Pour en venir au film, depuis un sacré bout de temps, Woody Allen est en perte de vitesse. Et ce n'est pas "Wonder Wheel" qui changera la donne. Le seul intérêt, c'est la prestation de Kate Winslet, elle domine son sujet, elle nous livre un beau portrait de femme. Franchement, pour le reste, on sent le manque d'imagination, Woody Allen rabâche sans cesse.

    « César 2018: un petit peu de belgeLes Machins, saison 7 »

    Tags Tags : , , , , , , , ,