• Critique: Veteran (BIFFF 2016)

    Veteran (titre original; Beterang) de Ryoo Seung-wan avec Dal-su Oh, Hae-jin Yoo, In Yoo Ah, Jeong-min Hwang, Man-sik Jeong

    L'histoire: Adeptes de la vieille école, l’inspecteur Seo Do et son équipe de têtes brûlées traquent le crime en laissant des vilains mots comme mandat, commission rogatoire et lecture des droits bien sagement dans les manuels de l’école de police. Mais pour sa dernière affaire, l’inspecteur tombe très vite sur un suspect idéal, Tae-ho, l’héritier du très puissant groupe Sinjin. Et Seo-do va très vite comprendre que sa belle justice a courbé l’échine depuis belle lurette devant un capitalisme sans foi ni loi. En même temps, comme lui aussi s’en fout un peu des lois…

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Vetern est le sixième film sud-coréen à avoir engrangé le plus de recettes intra-muros. Au total, il a réalisé neuf films en dix-huit ans.
    Cela commence comme une comédie d'action et il y en a de l'action. Cela n'arrête pas la première demi-heure. Vas-y que je te cogne, vas-y que je retourne comme une crêpe, ... En plus, c'est drôle, la salle a ri de bon coeur et souvent. Puis petit à petit, le film devient un peu plus sérieux tout en gardant sa dose d'humour. On est dans la dénonciation des méfaits et l'impuni
    des capitaines d'industrie sud-coréens. 
    La réalisation est top, l'interprétation est du même acabit. Cela joue bien sans se prendre au sérieux. Les personnages principaux sont savoureux.

    Affiche Veteran

    « Critique: The Wave (BIFFF 2016)Critique: Memories of the Sword (BIFFF 2016) »

    Tags Tags : , , , , ,