• Critique: Une vie

    Une vie de Stéphane Brizé avec Judith Chemla, Jean-Pierre Darroussin, Yolande Moreau, Clotilde Hesme, Swann Arlaud, Nina Meurisse, Olivier Perrier

    Affiche Une vie

     

    L'histoire: Normandie, 1819. A peine sortie du couvent où elle a fait ses études, Jeanne Le Perthuis des Vauds, jeune femme trop protégée et encore pleine des rêves de l’enfance, se marie avec Julien de Lamare. Très vite, il se révèle pingre, brutal et volage. Les illusions de Jeanne commencent alors peu à peu à s’envoler.

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Un an à peine après "La loi du marché", film qui a recueilli tous les éloges et qui a valu à Vincent Lindon le Prix d'interprétation à Cannes, Stéphane Brizé revient avec une adaptation du roman éponyme de Guy de Maupassant.
    Quels contrastes entre les deux films, ne fût-ce que par les époques (contemporain pour l'un, 19ème siècle pour l'autre) et également par la qualité. Autant j'ai aimé "La loi du marché" pour la prestation de Vincent Lindon, pour le sujet très fort: un quinquagénaire tentant de se sortir des affres du chômage, autant je n'ai pas pas aimé "Une vie" parce que la passivité de cette femme m'a passablement énervé, parce que le sujet m'a paru complètement suranné et que ce n'est pas toujours bien joué
    . Même si "Une vie" a obtenu le Prix FIPRESCI au dernier Festival de Venise, pour moi, c'est un ratage.


    « Concours L'Histoire de l'Amour (clos)César 2017: trois Belges révélations »

    Tags Tags : , , , , , , ,