• Critique: Une seconde mère

    Une seconde mère (titre original: Que Horas Ela Volta ?) de Anna Muylaert avec Regina Casé, Camila Mardila, Karine Teles, Michel Joelsas, Antonio Abumjara

    L'histoire: Depuis plusieurs années, Val travaille avec dévouement pour une famille aisée de Sao Paulo, devenant une seconde mère pour le fils. L'irruption de Jessica, sa fille qu'elle n'a pas pu élever, va bouleverser le quotidien tranquille de la maisonnée...

    La critique: Anna Muylaert, bien brésilienne contrairement à ce que son nom pourrait faire croire, nous propose une fable sociale. C'est l’histoire d’une mère qui va travailler à Sao Paulo comme domestique dans une famille bourgeoise, elle doit laisser sa fille dans sa famille. La fille, qui lui en veut pour ses années d’absence, débarque pour entamer des études supérieures et va complètement chambouler la vie de sa mère ainsi que celle de la maisonnée. Dès son arrivée, elle met les pieds dans le plat, n'a que faire des conventions. Tout cela se passe sans violence, sur un ton doux-amer. Quant aux hommes, ils sont bel et bien là mais quelque peu effacés.

    Le film vaut surtout par l'interprétation des actrices, Regina Casé et Camila Mardila, toutes deux récompensées par un prix d'interprétation à Sundance. En face d'elles, il y a Karine Teles, très bonne dans son rôle de bourgeoise.
    Au final, c'est le reflet d'un pays, le Brésil, en pleine mutation.

    Affiche Une seconde mère

    « Critique: GunmanCritique: En équilibre »

    Tags Tags : , , , , , , ,