• Critique: Une Saison en France

    Une Saison en France de Mahamat-Saleh Haroun avec Eriq Ebouaney, Sandrine Bonnaire, Aalayna Lys, Ibrahim Burama Darboe, Bibi Tanga, Léonie Simaga
    Drame, France, 100', sortie le 02/05/2018, distribué par Imagine

    Affiche Une Saison en France

    L'histoire: Abbas, professeur de français, a fui la guerre en Centrafrique pour bâtir une nouvelle vie en France. En attendant d'obtenir le statut de réfugié, le quotidien d'Abbas s'organise: ses enfants sont scolarisés et il travaille sur un marché où il a rencontré Carole, sensible au courage de cet homme encore hanté par les fantômes du passé. Mais si le droit d'asile lui était refusé, qu'adviendrait-il d'Abbas et de sa famille déracinée ? Et de Carole, privée du foyer qu'elle a cru reconstruire ?

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Le sixième long métrage du réalisateur tchadien Mahamat-Saleh Haroun ne m'a pas du tout convaincu. Ce que raconte le film est digne d'intérêt mais cela est fait sans justesse, sans subtilité et sans rythme. Du début à la fin, le spectateur est pris par la main comme si celui-ci n'était pas capable de réfléchir par lui même ou de comprendre l'intention du réalisateur. Les dialogues sont mal écrits, la mise en scène hésitante, les rebondissement prévisibles. Les deux acteurs principaux, Eriq Ebouaney et Sandrine Bonnaire, tentent de maintenir le film hors de l'eau mais c'est peine perdue.



    « Bilan positif pour les films belges flamandsÇa Est Du Belge ! 12 »

    Tags Tags : , , , , , , ,