• Critique: Une Famille italienne

    Une Famille italienne (titre original: A casa tutti bene) de Gabriele Muccino avec Stefano Accorsi, Pierfrancesco Favino, Stefania Sandrelli, Carolina Crescentini, Ivano Marescotti
    Drame, Italie, 108', sortie le 08/08/2018, distribué par Athena

    Affiche Une Famille italienne

    L'histoire: Une famille italienne se réunit sur une petite île pour célébrer les 50 ans de mariage de leurs aînés, Pietro et Alba. Lorsqu’un orage inattendu les surprend, tous les membres de la famille sont contraints de cohabiter pendant deux jours et deux nuits. Cette cohabitation forcée ravive bientôt les disputes oubliées et les vieux conflits, transformant l’île en véritable labyrinthe des passions. 

    La critique: Gabriele Muccino, dont c'est le dixième long métrage, nous propose un film de groupe, avec de très nombreux personnages et avec de multiples intrigues plus ou moins passionnantes, aucune d'entre elles ne méritant d'ailleurs un développement de plus de dix minutes. Alors, on passe d'une historiette à l'autre, de l'Alzheimer d'un membre de la famille à la naissance d'un amour d'adolescents en passant par les inévitables jalousies et/ou tromperies entre maris et femmes. On s'embrasse, on s'engueule, on se réconcilie, on mange, on rit, on chante, on pleure, bref, la vie sous toutes ses facettes, sans qu'un élément original ne vienne perturber ce chaos organisé et très italien. Tout va bien en fin de compte même s'il y a comme une profonde mélancolie dans ces existences imparfaites.
    Dans cet univers choral, on retrouve Stefania Sandrelli, une actrice à la riche filmographie et Sandra Milo qui n'a tourné que deux films depuis 1979 dont celui qui nous occupe ici.

    « Critique: Jeannette, l'enfance de Jeanne d'ArcCritique: L'Espion qui m'a larguée »

    Tags Tags : , , , , , ,