• Critique: Under the skin

    Under the skin de Jonathan Glazer avec Scarlett Johansson, Paul Brannigan, Krystof Hádek, Robert J. Goodwin, Michael Moreland, Scott Dymond, Jessica Mance

    L'histoire: Une extraterrestre débarque sur Terre, prend l'apparence d'une séduisante jeune femme et part ainsi en quête de proies humaines forcément sensibles à son sex-appeal... 

    La critique: Jonathan Glazer est un réalisateur rare, trois films en treize ans: "Sexy Beast", "Birth" et maintenant "Under the skin". Ce dernier est une adaptation du roman "Sous la peau" de Michel Faber.
    Déjà, il ne faut pas avoir de préjugés. Vraiment se laisser aller. A partir de là, vous allez vivre une expérience plus que captivante. Le postulat de départ: une jeune femme dans un van blanc séduit des hommes seuls et les emmène dans un coin isolé, cela part donc comme un thriller. Progressivement, l'air de rien, ça vire au fantastique. C'est grâce à la mise en scène sobre et maîtrisée qu'on passe d'un genre à l'autre avec fluidité. Aussi grâce à la superbe interprétation de Scarlett Johansson, celle-ci, dans un rôle avec peu de dialogues, est bluffante de vérité. Elle arrive, rien qu'avec son expression, à nous emmener dans son étrange monde.
    Les décors contribuent à l'atmosphère générale du film. Nous sommes en Ecosse. Un pays où le ciel est gris, bas et les brumes enveloppantes. Il y a également cette collection de personnages aux visages usés, abîmés, à l'accent incompréhensible.
    Ne passez pas à côté de ce film !

    Affiche Under the skin

    « Critique: Les Grandes Ondes (à l'ouest)Trois Belges à l'Académie des Oscars »

    Tags Tags : , , , , , , ,