• Critique: Un Village presque parfait

    Un Village presque parfait de Stéphane Meunier avec Lorant Deutsch, Didier Bourdon, Carmen Maura, Elie Semoun, Denis Podalydès

    L'histoire: Saint-Loin-la-Mauderne, un petit village frappé de plein fouet par la crise et la désertification. Le dernier espoir: relancer l'usine de fumage de saumon. Seul problème, les assurances exigent la présence d'un médecin à demeure. Or, le dernier a pris sa retraite il y a plus de cinq ans sans jamais trouver de remplaçant. Derrière Germain, leur maire bourru mais charismatique, les habitants vont tout faire pour convaincre le très parisien docteur Maxime Meyer que le bonheur est à Saint-Loin-la-Mauderne ! 

    La critique: C'est le premier long métrage de fiction de Stéphane Meunier, journaliste reporter d'images. Il a aussi réalisé des documentaires ("Les Yeux dans les Bleus" 1,2 et 3), des téléfilms et des séries.
    "Un Village presque parfait" est le deuxième remake du film québecois "La Grande Séduction" (1 million de spectateurs en 2003), le premier remake étant fait, en 2013, par les Américains sous le titre "The Grand Seduction". Je n'ai vu aucun de ces deux films donc je ne saurais pas vous dire si Stéphane Meunier en a fait une copie exacte ou s'en est éloigné. Cela dit, "Un Village presque parfait" est plutôt bien écrit (mieux que la plupart des comédies françaises), plutôt bien réalisé mais cela manque de rythme. Il y a quelques moments drôles, trop dispersés pour rire franchement. Quant à l'interprétation, elle est un peu molle, l'implication n'est pas totale.
    Bref, si vous êtes fan de Didier Bourdon, Lorant Deutsch ou Elie Semoun, vous apprécierez sans doute ce film. Pour les autres, vous serez déçus.

    Affiche Un Village presque parfait

     

    « Stop ou encore ?Critique: Souvenirs de Marnie »

    Tags Tags : , , , , , ,