• Critique: Un beau voyou

    Un beau voyou de Lucas Bernard avec Charles Berling, Swann Arlaud, Jennifer Decker, Antoine Levannier, Victor Pontecorvo
    Comédie -Policier, France, 104', sortie le 02/01/2019, distribué par Athena Films

    Affiche Un beau voyou

    L'histoire: Le commissaire Beffrois attend la retraite avec un enthousiasme mitigé quand un vol de tableau retient son attention. Est-ce l’élégance du procédé ? L’audace du délit ? La beauté de l’œuvre volée ? Beffrois se lance à la recherche d’un voleur atypique, véritable courant d’air, acrobate à ses heures

    La critique: Premier long-métrage de Lucas Bernard, "Un Beau Voyou" est une comédie policière atypique. Le ton, les dialogues, l’histoire et les personnages bien campés dès le début du film sont tout simplement épatants. Lucas Bernard rend tous les personnages attachants et empathiques, sans jugement de leurs actes.
    C'est aussi la relation entre deux hommes, le policier proche de la retraite (Charles Berling, le commissaire Beffrois) et le voleur acrobate (Swann Arlaud, Bertrand). Elle est empreinte de respect, d’intérêt et d’admiration mutuelle. On en voit la progression car le réalisateur alterne intelligemment à l’écran la vie et les moments en famille des deux hommes, permettant au spectateur de mieux comprendre le parcours de chacun. Grâce à la restauratrice de tableaux (Jennifer Decker, Justine), maîtresse de Bertrand, le policier et le voleur font connaissance. Cette rencontre improbable va se révéler utile à l’un comme à l’autre.
    Dans ce genre de film fonctionnant à l'affect, le choix des acteurs est important, il est réussi. Charles Berling campe un policier comme on aimerait en voir plus souvent, faisant appel à son intelligence plutôt qu'à son arme qui reste sagement rangée dans son étui. Swann Arlaud est le voleur cultivé, amateur de beaux tableaux, il démontre toute l'étendue de son talent, un peu plus d'un an après le succès de "Petit Paysan". Jennifer Decker, entrevue dans "L'Hermine" ou "Orpheline", est une vraie découverte, elle démontre si ce n'était déjà fait que la Comédie-Française est une bonne école.
    Pour conclure, un film parvenant à surprendre du début à la fin et valant la peine qu'on dépense quelques sous pour le voir.

    « Critique: Les InvisiblesCritique: Les Filles du soleil »

    Tags Tags : , , , , , ,