• Critique: Troisièmes noces

    Troisièmes noces de David Lambert avec  Bouli Lanners,Rachel Mwanza, Virginie Hocq, Eric Kabongo, Jean-Benoît Ugeux, Jean-Luc Couchard, Benjamin Ramon
    Comédie dramatique, Belgique, 100', sortie le 13/06/2018, distribué par O'Brother

    Affiche Troisièmes noces

     

    L'histoire: Martin, un homosexuel veuf et fantasque d’une cinquantaine d’années, se voit proposer de contracter un mariage blanc avec une Congolaise de vingt ans, Tamara. Ces deux êtres que tout sépare vont devoir faire croire à leur amour auprès des autorités migratoires et à force de faire semblant, vont finir par s’aimer... à leur manière !  

    La critique:
    Après deux drames : "Hors les murs" et "Je suis à toi", David Lambert se lance dans la comédie. Le synopsis donnait envie et pouvait donner lieu à pas mal de situations comiques.  Malheureusement, ce n'est pas le cas. Il faut peu de temps pour comprendre que cela ne va pas être un long fleuve tranquille. L'évident manque de rythme annule les quelques instants de drôlerie. En fait, les idées sont bonnes mais une pure comédie aurait été plus adéquate plutôt qu’un film assis le cul entre deux chaises, ne parvenant pas à imposer son style.
    La tête d'affiche, c'est Bouli Lanners (Martin), il s'en sort plutôt bien. Quant à Rachel Mwanza (Tamara), elle peine à se hisser à la hauteur de son partenaire. Le reste de la distribution est pas mal mais il est dommage que Jean-Luc Couchard n'ait pas été plus utilisé, son personnage aurait mérité un plus grand développement. Même chose pour le duo Virginie Hocq (celle-ci a un potentiel d'actrice incroyable) et Jean-Benoît Ugeux.
    Je terminerais en disant que l'effort est louable et permet au réalisateur de se faire mieux connaître du grand public. Aussi ce film participe à la transformation du cinéma belge francophone en lui permettant de sortir du tout social.
     

    « Critique: Ocean's 8BRIFF 2018: les Jurys, les invités »

    Tags Tags : , , , , , , , ,