• Critique: Trench 11 (BIFFF 2018)

    Trench 11, long métrage, réalisation: Léo Scherman, scénario: Leo Scherman et Matt Booi, distribution: Charlie Carrick, Karine Vanasse, Rob Archer, Rossif Sutherland, Ted Atherton, Shaun Benson
    Horreur - Thriller - Guerre, Canada, 91'

    Affiche Trench 11 (BIFFF 2018)

    L'histoire: Dans les derniers jours de la Première Guerre mondiale, un soldat doit mener une mission dans les tranchées pour arrêter un complot allemand qui pourrait inverser la tendance de la guerre.

    La critique de Michel Decoux-Derycke:
    Hier soir, j'ai vu "White Chamber" ayant pour thème principal des expériences sur un combattant, ces expériences pour permettre de se battre indéfiniment et d'inverser le cours d'une guerre. Cela se passait dans un futur proche en Grande-Bretagne. Aujourd'hui, "Trench 11" parle du même thème mais cela se passe à la fin de la Première Guerre mondiale en France. Coïncidence de la programmation.
    Il faut attendre la deuxième moitié du troisième long métrage du Canadien Léo Scherman pour que l'on ait un peu d'action. Rien de transcendant mais jusque là, on semblait attendre je ne sais quoi, peut-être l'inspiration du réalisateur. Donc cette deuxième partie, c'est une sorte de contre-la-montre à l'électroencéphalogramme plat.

    Au final, un film très moyen qui ne laissera pas de grands souvenirs.

    « Critique: How to Talk to Girls at Parties (BIFFF 2018)Critique: Montréal Dead End (BIFFF 2018) »

    Tags Tags : , , , , , , , ,