• Critique: Tragedy Girls (BIFFF 2018)

    Tragedy Girls, long métrage, réalisation: Tyler MacIntyre, scénario: Tyler MacIntyre, Chris Lee Hill, Justin Olson distribution: Alexandra Shipp, Brianna Hildebrand, Jack Quaid, Kevin Durand
    Comédie - Horreur, USA, 98', Meilleur film Bright-Fest 2017

    Affiche Tragedy Girls (BIFFF 2018)

    L'histoire: Deux adolescentes fascinées par la mort décident de kidnapper un tueur en série pour qu’il leur enseigne les "ficelles du métier". Le début d’une vague de crimes transformant ce duo de lycéennes en véritables stars des réseaux sociaux...

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Le scénario s’inspire et reprend les codes du slasher, sous-genre rattaché au film d’horreur. C'est mixé avec la comédie et le teen-movie bien cliché pour un résultat piquant. Tout s’enchaîne assez vite, le spectateur a peu de temps pour souffler entre deux meurtres, le rythme est frénétique.
    La base, ce sont deux ados, Sadie et MacKayla qui tendent un piège au meurtrier en série de Rosedale, petite ville des Etats-Unis, et lui demander de devenir leur mentor, leur professeur, leur Yoda. Elles veulent atteindre la célébrité, être connues de tous, en assassinant des gens dans leur entourage. L’important: il ne faut pas que ces morts aient l’air d’être des accidents, le plus trash possible, c'est le mieux. Le but: augmenter son nombre de followers, publier sur Twitter, user et abuser du hashtag en toute situation. Cela questionne la banalisation de la violence ainsi que les comportements déviants et malsains liés à l’utilisation massive des réseaux sociaux. 

    « Critique: Don't Worry, He Won't Get Far on FootCritique: Cop Baby (BIFFF 2018) »

    Tags Tags : , , , , , ,