• Critique: Traders (BIFFF 2016)

    Traders de Peter Murphyet Rachael Moriarty avec  Barry Keoghan, John Bradley, Killian Scott, Nika McGuigan, Peter O’Meara

    L'histoire: Une société de courtage plonge dans le rouge à hauteur de 14 milliards de dollars. Alors que certains collègues vont se pendre ou se défenestrer en pleurant leur salaire à 5 chiffres, Vernon réfléchit déjà à sa reconversio : se basant sur une statistique aussi dégueulasse qu’évidente – à savoir le lien entre chômage et suicide -, notre spéculateur impénitent va créer un nouveau marché capitalisant sur l’éconocide. Son principe ? Créer un site de rencontres destiné aux personnes au bout du rouleau, prêtes à s’entre-tuer pour récupérer tous les avoirs du perdant.

    La critique de Michel Decoux-Derycke; La Verte Erin nous offre peu de films à voir. Je crois même, qu'en six années de critiques, c'est le premier  que je vois. J'espère que ce ne sera pas le dernier. Parce que "Traders" est de très bonne qualité. La réalisation est nickel tout la photographie. On ressent cette atmosphère irlandaise qui donnent la déprime. Quant à l'interprétation, elle est d'un très bon niveau. On sent l'école britannique, celle on est le personnage en une peu de scènes, celle où on ne tourne pas autour du pot. En prenier lieu, je retiens John Bradley, connu Samwell Tarly dans la série télévisée "Game of Thrones". Il est à la fois grave, drôle, amoureux transi, collant comme du sparadrap. Vraiment une toute belle prestation. Son comparse dans "Traders", Killian Scott, n'est pas en reste au niveau qualité de jeu. Un jeu tout en sobriété et conviction. 
    Bref, un film dont il est à espérer qu'un distributeur belge et/ou français aura la bonne idée de le sortir en salles. 

    Affiche Traders

    « Critique: The Exclusive: Beat the Devil's Tattoo (BIFFF 2016)Critique: The Photographer (BIFFF 2016) »

    Tags Tags : , , , , , ,