• Critique: Tout le monde debout

    Tout le monde debout, long métrage,   réalisation: Frank Dubosc, scénario: Frank Dubosc, distribution: Frank Dubosc, Alexandra Lamy, Elsa Zylberstein, Caroline Anglade, Gérard Darmon, François-Xavier Demaison, Claude Brasseur, Laurent Bateau
    Comédie, France, 90', sortie le 14/03/2018, distribué par Distri7

    Affiche Tout le monde debout

    L'histoire: Jocelyn, homme d'affaires en pleine réussite, est un dragueur et un menteur invétéré. Lassé d'être lui-même, il se retrouve malgré lui à séduire une jeune et jolie femme en se faisant passer pour un handicapé. Jusqu'au jour où elle lui présente sa soeur... elle-même handicapée.

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Je ne sais pas qui a eu l'idée, un jour, de dire à Frank Dubosc qu'il pourrait jouer au cinéma. Moi, il ne m'a jamais convaincu en tant qu'acteur. Ah si peut-être et encore quand il a endossé le rôle de Patrick Chirac dans "Camping", il fallait oser se balader tout le long du film en maillot moule-burnes.
    Ici, avec "Tout le monde debout", il se lance dans son premier long métrage, je n'ai pas trouvé cela transcendant. Certes, défendre l’idée que l’amour peut balayer tous les obstacles, à commencer par les obstacles physiques, est louable. Mais l’effort est un peu naïf, souvent convenu sans jamais être subtil et profond. Toutefois, je reconnais une qualité à "Tout le monde debout", le film tranche singulièrement, par son côté bienveillant et gentiment moqueur, avec les comédies françaises balourdes que l'on doit se farcir habituellement.

    « Ça est du Belge ! 10Critique: La part sauvage »

    Tags Tags : , , , , , , ,