• Critique: Tous les chats sont gris

    Tous les chats sont gris de Savina Dellicour avec Bouli Lanners, Manon Capelle, Anne Coesens, Vincent Lécuyer

    L'histoire: Paul a 46 ans. Il est détective privé. Dorothy a presque 16 ans. Elle est en pleine crise identitaire. Il vit en marge de la société bien-pensante bruxelloise, elle a grandi en plein dedans. La seule chose qui les lie est le fait que Paul sait qu’il est le père biologique de Dorothy. Récemment de retour au pays, Paul revoit Dorothy. Troublé, il l’observe, sans oser s’approcher. Mais tout bascule le jour où Dorothy vient lui demander de chercher son père biologique...

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Premier long métrage de Savina Dellicour, également auteur du scénario avec Matthieu de Braconier, "Tous les chats sont gris" a été sélectionné dans plusieurs festivals: Mannheim-Heidelberg, Montréal, Rome et a remporté des prix à Annonay, Mons et Santa Barbara.
    J'ai grandement apprécié le film, tout simplement parce qu'il y a une bonne histoire et de beaux personnages. D'abord l'histoire, c'est celle d'un père, Paul, voulant se rapprocher de sa fille, Dorothy, ce que refuse absolument la mère. Un «heureux hasard» va les faire se rencontrer. La jeune fille traîne avec sa meilleure amie, il la suit, afin de la prendre en photo. Elle le repère, il justifie sa présence grâce à son métier: détective privé. De là, va découler une intéressante relation entre le père et sa fille, surtout ils vont apprendre à se connaître. Cela nous permet de nous poser la question de la paternité. Qui est le vrai père ? Celui qui a enfanté ou celui qui élève l'enfant. Ensuite les personnages, ils sont attachants et bien dessinés. Paul est interprété par Bouli Lanners. Celui-ci nous montre une belle facette de son talent, peut-être son plus beau rôle. Dorothy est joué par Manon Capelle, c'est son premier rôle au cinéma, c'est une belle découverte. Il y a également la belle prestation de Vincent Lécuyer dont on ne connaissait pas le talent comique. 
    Ce film est une belle réussite et offre, au cinéma belge francophone, un bon bol d'air frais.

    Affiche Tous les chats sont gris

    Lire aussi l'entretien avec Savina Dellicour et Bouli Lanners

     

    « Critique: Jimi: All Is By My SideConcours La Tierra Roja (clos) »

    Tags Tags : , , , , ,