• Critique: Tour de France

    Tour de France de Rachid Djaïdani avec Sadek, Gérard Depardieu, Louise Grinberg, Nicolas Marétheu

    Affiche Tour de France

     

    L'histoire: Deux hommes, que tout oppose, vont accomplir un tour des ports de France, sur les traces du peintre Joseph Vernet. L'un, Far’Hook est un rappeur de 20 ans, l'autre, Serge est maçon et à ses heures perdues, peintre.

    La critique de Michel Decoux-Derycke:  Ce deuxième long métrage de Rachid Djaïdani, je pourrai le décrire comme un road movie entre deux personnalités diamétralement opposées. L'un est un rappeur réputé, devant se faire oublier après une dispute avec un autre rappeur. L'autre, maçon d'un certain âge, vit dans un quartier difficile et veut prendre le large pour peindre et tenir une promesse envers sa femme. C'est vraiment la rencontre de deux mondes : l'un jeune et arabe, l'autre vieux et bien blanc. Ils vont se découvrir l'un et l'autre tout au long du voyage et finalement, s'apprécier. C'est, par moments, un peu naïf, un peu bisounours mais que ce film fait du bien en tordant le cou aux préjugés.
    C'est réussi principalement au point de vue de l'interprétation. En premier lieu, Gérard Depardieu, cela faisait longtemps que je ne l'avais plus joué aussi bien, il est tout simplement extraordinaire. Quant à Sadek, c'est une vraie découverte, il tient la route surtout face à un monstre comme Gérard Depardieu.
    J'ai aussi bien aimé les gros plans sur Gérard Depardieu, c'est là que l'on voit que c'est un grand acteur, tout passe dans son regard.
    Tout comme "Rengaine", le premier long métrage de Rachid Djaïdani, "Tour de France" a été repris à la Quinzaine des Réalisateurs au dernier Festival de Cannes.


    « Concours King of the Belgians (clos)Golden Globes 2017: La La Land en tête des nominations »

    Tags Tags : , , , , ,