• Critique: The Tribe

    The Tribe (titre original: Plemya) de Miroslav Slaboshpitsky avec Grigoriy Fesenko, Yana Novikova, Rosa Babiy, Alexander Dsiadevich, Yaroslav Biletskiy, Ivan Tishko, Alexander Osadchiy, Alexander Sidelnikov, Alexander Panivan

    L'histoire: Des étudiants sourds forment un gang mafieux sur fond de racket et de prostitution dans un pensionnat spécialisé pour sourds et malentendants. Un jeune, timide mais robuste, arrive au pensionnat. Il est rapidement repéré par le gang jusqu'à remplacer l'ancien proxénète. Il tombe alors amoureux d'une des filles prostituées, qui doit prochainement partir « exercer » en Italie. Ce que refuse le garçon…

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Grand prix de la semaine de la critique à Cannes, ce film est audacieux et radical. C'est une expérience unique de voir un film sans sous-titres, ni voix off, avec des échanges entre les protagonistes en langue des signes. Ce film décrit une tranche de vie d'une communauté vivant en vase clos, avec des partis pris de mise en scène, eux aussi radicaux: long plans fixes, violence physique, psychologique et scènes de sexe démonstratives. Certaines scènes sont particulièrement ébouriffantes de vérité et par moments, gênantes pour nous. On se sent un peu voyeur. Toutefois, la mise en évidence du langage du corps est réussie, très bien filmée. Le film nous apprend que les sourds-muets ne sont pas uniquement gentils et inoffensifs. Ils sont à l'égal de notre société, ils peuvent être aussi violents, amoraux, amoureux, truqueurs que les entendants.

    AfficheThe Tribe




    « Critique: Tokyo AnywayEntretien: Camille Meynard - Tokyo Anyway »

    Tags Tags : , , , , ,