• Critique: The Third Murder

    The Third Murder (titre original:Sandome no satsujin) , long métrage, réalisation: Hirokazu Kore-eda, scénario: Hirokazu Kore-eda, distribution: Suzu Hirose, Masaharu Fukuyama, Koji Yakusho, Yuki Saitō, Kōtarō Yoshida, Shinnosuke Mitsushima
    Drame, Japon, 124', sortie le 11/04/2018, distribué par Cinéart, Award of the Japanese Academy 2018

    Affiche The Third Muder

    L'histoire: Le grand avocat Shigemori est chargé de défendre Misumi, accusé de vol et d’assassinat. Ce dernier a déjà purgé une peine de prison pour meurtre 30 ans auparavant. Les chances pour Shigemori de gagner ce procès semblent minces, d’autant que Misumi a avoué son crime, malgré la peine de mort qui l’attend s’il est condamné. Pourtant, au fil de l’enquête et des témoignages, Shigemori commence à douter de la culpabilité de son client. 

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Précédemment, Hirokazu Kore-eda nous a offert un éclairage sur les relations père-fils dans "Tel Père, Tel Fils", c'était en 2013 et sur les liens entre soeurs dans "Notre petite soeur", c'était en 2015. Ici, il s'interroge sur la Justice sous la forme d'un thriller judiciaire. Le réalisateur japonais quitte ainsi sa zone de confort en se lançant un défi cinématographique. Celui-ci, il le relève avec brio. Grâce à un soin particulier apporté à l'image, les scènes au parloir particulièrement, et surtout au scénario, le tout dans un rythme laissant le temps à la réflexion. Toutefois, la question de la pertinence de la Justice aurait pu être un peu plus travaillée et donner ainsi plus de contenu.

    « Critique: La Femme la plus Assassinée du Monde (BIFFF 2018)Critique: Finding Your Feet »

    Tags Tags : , , , , , , ,