• Critique: The Terror Live (BIFFF 2015)

    The Terror Live (titre original: Deu Tae-Ro Ra-i-Beu) de Kim Byung-woo avec Choi Jin-ho, Ha Jung-woo, Lee Kyeong-yeong

    L'histoire: Tout commence banalement. Un ancien présentateur du Journal Télévisé, Yoon, anime désormais une émission de radio où il donne la parole, sur divers sujets, aux auditeurs. Un jour, il reçoit l’appel d’un auditeur affirmant avoir posé une bombe sur le pont Mapo, situé sur le fleuve Han traversant la ville. Croyant à une blague, l'animateur l'envoie balader. Manque de bol, le pont Mapo est secoué par plusieurs explosions. Dès lors, l'animateur flaire le scoop et aussi l'occasion de revenir au JT. Il fait amener des caméras et le patron de la chaîne pour organiser une interview. Mais alors qu’il croit manipuler le terroriste, ce dernier lui apprend que son oreillette est piégée...

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Ce film coréen est un excellent suspense, un huis clos bien écrit, bien réalisé, bien interprété dénonçant les dérives de l'information actuelle. L'information spectacle. La course à l'audience. On l'a vu récemment lors des attentats de Paris ou du crash des hélicoptères en Argentine, les télévisions font tout pour avoir de l'info. Tout est bon: le moindre écho, la plus petite rumeur, ... Quitte à vérifier après. Quitte aussi à mettre en danger. De plus, ça tourne en boucle, d'édition spéciale en édition spéciale où on répète sans cesse les mêmes infos avec les mêmes images. Avec des envoyés spéciaux qui n'ont strictement rien à dire, qui sont là pour faire croire que leur télévision est vraiment sur le terrain. Avec aussi des soi-disants experts n'ayant strictement rien à dire sinon juste s'écouter parler. 
    Le réalisateur n'hésite pas aussi à dénoncer la corruption dans la politique. Et concomitance avec l'actualité, l'actuel Premier ministre, Lee Wan-Koo ainsi que le directeur de cabinet de la présidente Park Geun-Hye, sont cités dans une affaire de pots de vin versés par l'ancien PDG d'un groupe de construction, retrouvé pendu dans une forêt proche de Séoul.

    Affiche The Terror Live (BIFFF 2015) 

    « Critique: The Midnight After (BIFFF 2015)Critique: Lost Soul: The Doomed Journey of Richard Stanley’s Island of Dr. Moreau (BIFFF 2015) »

    Tags Tags : , , , , ,