• Critique: The Program

    The Program de Stephen Frears avec Ben Foster, Jesse Plemons, Lee Pace, Chris O'Dowd, Guillaume Canet

    L'histoire: Un journaliste sportif irlandais est convaincu que les performances de Lance Armstrong, lors de ses victoires au Tour de France, sont dûes par des substances interdites. Avec cette conviction, il se lance dans la chasse aux preuves pour confondre le coureur américain. 

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Jamais je n'ai cru à la résurrection de Lance Amstrong. Il suffisait d'être un peu observateur pour comprendre qu'il y avait quelque chose de louche dans son retour d'entre les morts. Passer du statut de coureur certes doué (vainqueur de la Flèche wallonne, champion du monde) au statut de multiple vainqueur du Tour de France, ça ne tenait pas la route. Evidemment, n'importe quel coureur un peu talentueux peut gagner un grand Tour grâce à des circonstances favorables mais sept, c'est vraiment du foutage de gueule. De plus, il aurait pu être coincé dès 1999, lors de sa première victoire, Lance Amstrong avait été contrôlé positif à la cortisone. Grâce à un certificat médical antidaté, il a pu passer entre les gouttes. Là, il y a clairement complicité, soit de l'organisation du Tour de France, soit de l'Union Cycliste Internationale, soit des deux. Est-ce parce que cela les arrangeait ? Dame, un Américain, ayant vaincu le cancer, remporte la plus grande course du monde, publicitairement, c'est du pain bénit.  

    Concernant le film, c'est d'un niveau très moyen. On a connu Stephen Frears mieux inspiré. Ben Foster incarne bien le plus grand tricheur et menteur de l'histoire du sport, c'en est même troublant. Guillaume Canet est pas mal du tout dans le rôle du docteur Ferrari, celui qui met en place le programme de dopage. Dans un des rôles secondaires, on retrouve Dustin Hoffman qui, dans les années 80, aurait dû être le principal protagoniste dans "The Yellow Jersey" de Michael Cimino. D'ailleurs, l'acteur avait suivi plusieurs étapes du Tour de France 1984 mais au final, le long métrage est resté à l'état de projet. Pour le reste, il faut connaître un tant soi peu le cyclisme pour tout comprendre. 
    Je vous conseille plutôt de lire les livres de David Walsh ("Sept Pêchés Capitaux", "L.A. Confidentiel, les secrets de Lance Amstrong" en collaboration avec Pierre Ballester) et de Tyler Hamilton, ex-équipier d'Amstrong ("La Course secrète" en collaboration avec Daniel Coyle). Toute la tricherie est expliquée en profondeur.

    Affiche The Program

    « Critique: The GiftCritique: Notre petite soeur »

    Tags Tags : , , , , ,