• Critique: The Place (BIFFF 2018)

    The Place de Paolo Genovese avec Valerio Mastandrea,  Alba Rohrwacher, Marco Giallini, Sabrina Ferilli, Alessandro Borghi, Silvio Muccino
    Drame, Italie, 105', sortie le 13/06/2018, distribué par Paradiso, 7 nominations David di Donatello 2018

    Affiche The Place (BIFFF 2018)

    L'histoire: Un homme mystérieux est assis jour après jou cet homme silencieux reçoit les demandes les plus diverses. En échange de son aide, il leur demande de lui rendre un service en retour. Désespérés dans leur quête du bonheur retrouvé, ils sont parfois prêts à payer un prix (moral) très élevé.

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Pour moi, "The Place" est incontestablement un des meilleurs films de ce premier quadrimestre 2018. Il m'a scotché du début à la fin, je n'ai pas vu passer le temps.
    Le réalisateur italien Paolo Genovese réalise un film ambitieux, métaphorique, qui ne plaira pas à tout le monde. Dans son film, il fouille la part la plus noire que nous avons chacun au fond de nous. L’homme, assis seul dans le bar, toujours à la même table jour et nuit, donne des conseils aux gens s’adressant à lui pour savoir comment exaucer leurs désirs. Il va même plus loin, il établit avec eux un véritable contrat. Devenir plus belle, passer une nuit avec une star du porno, sauver son enfant, retrouver la vue, renouer avec Dieu: voilà quelques-uns des désirs que les différents personnages du film formulent devant l’homme du bar. Il répond toujours que c'est possible en écrivant dans un grand cahier, débordant de notes. Parfois, le prix à payer est élevé: il faut voler une grosse somme d’argent, placer une bombe dans un bar, violer une femme... Mais si la mission donnée par l’homme est accomplie, le succès est garanti. Ce sera à chacun d’eux de décider s’ils veulent ou non refuser l’accord. Avec comme seule question: qu'êtes-vous prêt à faire pour obtenir ce que vous voulez ?



    « Critique: CarnivoresCritique: Don't Worry, He Won't Get Far on Foot »

    Tags Tags : , , , , , , ,