• Critique: The Mercy of the Jungle (FIFF 2018)

    The Mercy of the Jungle de Joel Karekezi avec Marc Zinga, Stéphane Bak, Ibrahim Ahmed, Abby Mukiibi Nkaaga, Michael Wawuyo
    Drame, Rwanda, 90', Compétition officielle FIFF 2018 - Sélection TIFF 2018

    Photo The Mercy of the Jungle (FIFF 2018)

    L'histoire: Dans la jungle du Kivu au Congo, Sergent Xavier, héros de guerre rwandais, et le jeune et inexpérimenté soldat Faustin sont en territoire ennemi où ils combattent une guerre floue. Lorsque les deux hommes perdent leur bataillon, ils se retrouvent seuls et sans ressources face à l’inextricable jungle congolaise réputée pour être la plus vaste, la plus dense et la plus hostile du continent. Seuls, ils devront surtout affronter leurs propres démons.

    La critique: Le Kivu est une région (riche en minerais: cuivre, cobalt, zinc, manganèse, or, uranium, germanium) du Congo ravagée par une guerre opposant les forces régulières de l'armée de la République démocratique du Congo au Congrès national pour la défense du peuple de Laurent Nkunda ainsi qu'à de nombreux autres groupes armés. Le conflit se poursuit depuis maintenant une quinzaine d'années et on parle très peu dans nos contrées comme si on voulait l'oublier.
    Joël Karekezi est un réalisateur rwandais et il fait de cette guerre du Kivu le sujet de son deuxième long métrage. Il s'est adjoint les services de Marc Zinga et Stéphane Bak, un gage de qualité. Malheureusement, le film se traîne longtemps avant d'un tout petit peu hausser le rythme dans la dernière demie-heure. Mais ce n'est pas suffisant pour que le spectateur soit satisfait. Pour une fois que cette guerre est mise en exergue et nous permettrait d'y comprendre quelque chose.

    « Critique: Ne tirez pas (FIFF 2018)Critique: Les Invisibles (FIFF 2018) »

    Tags Tags : , , , , , , ,