• Critique: The Gringo

    The Gringo de Nash Edgerton avec Joel Edgerton, Charlize Theron, David Oyelowo, Amanda Seyfried, Thandie Newton, Sharlto Copley, Michael Angarano
    Action - Thriller - Comédie, Australie, 111', sortie le 02/05/2018, distribué par The Searchers, Sélection BIFFF 2018

    Affiche The Gringo

    L'histoire: Harold, un cadre moyen travailleur mais sous-évalué, apprend qu’il va être licencié. Pendant un voyage d’affaires au Mexique, il décide de mettre en scène son propre kidnapping afin d’obtenir une rançon de son entreprise. Lorsque les patrons cupides et sans cœur de Harold découvrent que l’assurance de l’entreprise leur rapporte plus d’argent si Harold est mort, les rôles s’inversent et Harold, désemparé, se retrouve traqué par des tueurs à gages et des barons de la drogue.

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Navigant
    entre film choral, comédie, film noir en passant par le drame sentimental, tout y passe dans ce deuxième long métrage de Nash Edgerton (le grand frère de Joel Edgerton) sans jamais réellement convaincre. Pourtant, nous avons là un récit touffu et plein de rebondissements, une sorte de Tarantino revu à la sauce Soderbergh. C'est dire si le potentiel était bien présent.
    Il faut retenir tout de même deux prestations: celle de Charlize Theron en belle salope arriviste, on sent qu'elle a eu plaisir à composer ce personnage ainsi que celle de
    David Oyelowo en presque bouffon tellement il exagère ses sentiments de peur et de douleur.
    Si je devais coter ce film, il aurait tout juste la moyenne.

    « Ça Est Du Belge ! 12Cannes 2018: les Jurys »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,