• Critique: The Glass Castle

    The Glass Castle de Destin Daniel Cretton avec Brie Larson, Naomi Watts, Woody Harrelson, Sarah Snook, Max Greenfield, Joe Pingue, Brigette Lundy-Payne, Robin Bartlett

    Affiche The Glass Castle

    L'histoire: L'enfance de Jeannette Walls a été marquée par ses parents abusifs, Rose Mary, une artiste excentrique et Rex Walls, un inventeur alcoolique ainsi que nomades sillonnant le pays avec leurs enfants non scolarisés pour fuir les créanciers. Aujourd'hui chroniqueuse mondaine, Jeannette ne peut que se souvenir de son enfance pas comme les autres.

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Le film est adapté du livre éponyme, sorti en 2005, de Jeannette Walls, tiré de son histoire personnelle . Il y a des fortes similitudes avec "Captain Fantastic", dans les salles en 2016, on pourrait dire que c'est son pendant ténébreux. Là où tout est joies dans "Captain Fantastic", tout est quasi malheurs dans "The Glass Castle". Dans ce dernier, le père est détestable de nature, il veut toujours avoir raison, cela ne s'arrangeant pas avec la forte ingestion d'alcool. De plus, pour lui, le monde extérieur est hostile. Nous sommes donc dans un mélo, un long métrage proche du drame social.
    Ce que je n'ai pas beaucoup apprécié, ce sont les longueurs et les scènes redondantes qui prennent régulièrement le dessus. "The Glass Castle" rate également le rendez-vous de l’émotion dans des scènes essentielles. Quant au personnage de Jeannette Walls, il est interprété honnêtement, sans plus, par Brie Larson. Un regret aussi, c'est la mère jouée par Naomi Watts, sacrifiée au profit d’un Woody Harrelson surjouant constamment.
    Au final, un film pas vraiment emballant, du genre à vous plomber une journée.



     

    « Critique: Au revoir là-hautCritique: Lumière ! L'aventure commence »

    Tags Tags : , , , , , , , ,