• Critique: Styx

    Styx de Wolfgang Fischer avec Susanne Wolff, Gedion Oduor Wekesa, Alexander Beyer, Inga Birkenfeld
    Drame, Allemagne, 94', sortie le 16/01/2019, distribué par Imagine, Label Europa Cinemas et Prix du Jury Oeucuménique Berlinale 2018 - Nomination Prix Lux 2018 - ExtraVALUE Film Award Viennale 2018

    Affiche Styx

    L'histoire: Rike, quarante ans, est médecin urgentiste. Pour ses vacances, elle a planifié un voyage en solitaire pour rejoindre l’île de l’Ascension depuis Gibraltar, une île au nord de Sainte-Hélène, où Darwin avait planté une forêt entière. Seule au milieu de l’Atlantique, après quelques jours de traversée, une tempête violente heurte son vaisseau. Le lendemain matin, l’océan change de visage et transforme son périple en un défi sans précédent…

    La critique: Du personnage principal de "Styx", on n'en saura que le minimum. La quarantaine, sans doute sans mari et sans enfants, infirmière urgentiste en Allemagne, avec une passion pour la navigation la conduisant à entreprendre un voyage en voilier vers l'île de l'Ascension. 
    Au cours de ce voyage, elle va être confrontée à un cargo en perdition transportant des migrants, que va-t-elle faire ? C'est le propos du film et on n'a d'autre choix que de se mettre à la place de cette femme. Bien mais qu'en est-il du strict point de vue scénaristique et cinématographique ? Un film, c'est une écriture et une mise en scène, quelque soit le sujet. Dans "Styx", tout est épuré et le thème accapare largement la forme sans nous laisser une quelconque liberté de penser.
    Après la projection, je suis resté très dubitatif, je déteste que l'on m'impose une opinion et c'est ce qu'a tenté de faire le réalisateur. Je peux tout à fait comprendre ses intentions, mettre l'accent sur un des problèmes de notre temps, mais là, franchement, cela frôle le diktat.

    « Critique: Une jeunesse doréeCritique: Sir »

    Tags Tags : , , , , ,