• Critique: Stan & Ollie

    Stan & Ollie de  Jon S. Baird avec John C. Reilly, Steve Coogan, Nina Arianda, Shirley Henderson, Danny Huston
    Drame - Biopic, Royaume-Uni, 98', sortie le 13/03/2019, distribué par eOne

    Affiche Stan & Ollie

     

    L'histoire: Stan Laurel et Oliver Hardy, lors d'une tournée en 1953, prennent conscience de leur déclin populaire alors que des problèmes d'ordre personnel commencent à peser de plus en plus sur leurs vies professionnelles.

    La critique: Ce film est, à la fois, beau et triste. Beau parce qu'il m'a fait revenir en enfance, temps où je regardais le dimanche après-midi les aventures de Laurel et Hardy et qu'est-ce que je m'amusais en regardant les deux compères. Triste parce que le long métrage nous montre le duo en fin de carrière, moment où ils doivent se contenter d'une tournée dans des petites salles de Grande-Bretagne, la gloire étant éphémère.
    Pour incarner ces deux monstres du cinéma, il fallait deux interprètes de talent: Steeve Coogan (Stan Laurel) et John C. Reilly (Oliver Hardy), ils sont époustouflants et ont fait un travail formidable pour rentrer dans la peau des personnages. Non seulement le maquillage est bluffant, mais ils ont également capté la mimique et la gestuelle. On y croit !
    Mais il y a aussi, dans ce film, une vieille amitié mise à mal d'abord par une trahison de Oliver Hardy au temps des années de gloire, avec tous les ressentiments cuits et recuits, ensuite par un couple d'épouses aussi dépareillé que leurs célèbres moitiés. Les relations entre le lunaire Laurel (celui qui écrivait tous les scénarios et tous les sketches) et le faux débonnaire Hardy sont affectées par cela. Mais ils continuent, coûte que coûte, pour donner le change avant que l'un ne s'écroule.
    Au temps où on s'aperçoit que certains "humoristes" pensent être des stars, où ils plagient sans vergogne, cela fait du bien de voir de vrais génies du comique à l'oeuvre. Je m'en voudrais de ne pas citer aussi Charles Chaplin (le plus grand de tous pour moi) ou Buster Keaton.

    « Critique: Coeurs ennemisCritique: Coureur »

    Tags Tags : , , , , , ,