• Critique: Sacred Water

    Sacred Water, documentaire de Olivier Jourdain

    Affiche Sacred Water

    L'histoire: Guidé par Vestine, star extravagante des nuits radiophoniques, le film part à la découverte de la sexualité rwandaise, en quête de l'eau qui jaillit du corps des femmes et nous dévoile avec humour et spontanéité le mystère de l'éjaculation féminine.

    La critique de Michel Decoux-Derycke: L'eau sacrée, au Rwanda, c'est tout simplement l'éjaculation féminine. Le moment où la femme libère, au moment de l'orgasme une quantité importante de liquide au niveau de son sexe. C'est plus connu dans nos contrées sous le terme femme fontaine.
    Documentaire court (55 minutes), il permet de mieux comprendre l'éjaculation féminine, de démythifier cette chose faisant l'objet des fantasmes de beaucoup d'hommes. Tout cela est fait avec humour, sans prise de tête. "Sacred Water" fait le tour du monde des festivals: Helsinki, Biarritz, Amsterdam, Leipzig, Stockholm, Thessalonique, Vienne, Vancouver, ... Que dire de plus sans tout dévoiler ? Allez le voir !
    En Belgique, le documentaire est programmé pendant trois semaines au cinéma Aventure, Galerie du Centre 57 à 1000 Bruxelles et sera pojeté au Plaza Art à Mons, le 9 mars prochain.



    « Critique: L'Homme qui en savait trop (1934)Entretien: Olivier Jourdain - Sacred Water »

    Tags Tags : , , , , , ,