• Critique: Rosalie Blum

    Rosalie Blum de Julien Rappeneau avec Noémie Lvovsky, Kyan Khojandi, Alice Isaaz, Anémone, Philippe Rebbot

    L'histoire: Vincent Machot connaît sa vie par cœur. Il la partage entre son salon de coiffure, son cousin, son chat, et sa mère bien trop envahissante.Mais la vie réserve parfois des surprises, même aux plus prudents... Il croise par hasard Rosalie Blum, une femme mystérieuse et solitaire, qu'il est convaincu d'avoir déjà rencontrée. Mais où ? Intrigué, il se décide à la suivre partout.

    La critique de Michel Decoux-Derycke: 
    "Rosalie Blum" est la bonne surprise française, avec "Médecin de campagne", de ce trimestre. C'est au fur et à mesure que le film se dévoile. On part d'un couple mère-fils, elle, c'est Simone, elle est acariâtre, vit seule au-dessus de chez son fils, lui, c'est Vincent, coiffeur dans un village, il s'ennie. Ils dînent régulièrement ensemble, un jour, il a oublié des ingrédients, sa mère l'envoie le chercher, il doit faire toutes les épiceries pour trouver cew fameux ingrédient. Tombe chez une épicière pas très sympa mais trouve ce qu'il lui faut. Il lui lance avant de partir: est-ce que je ne vous ai pas déjà quelque part ? Réponse sèche; non ! Il ne s'attarde pas à cela et va commencer à la suivre. C'est la qu'est toute la subilité, ça devient une sorte d'arroseur-arrosé. Le casting est une réussite: Kyan Kojandi est Vincent, Anémone est Simone, elle déploie toute son acralité avec maestria, Noémie Lvovsky est cette fameuse épicière dont Vincent pense qu'il la connaît, Alice Isaaz prouve encore qu'elle est dans le peloton de tête des jeunes actrices françaises, Sara Giraudeau est la rigolote de service. 
    Dz plus, ce film dégage un parfum de bonne humeur et d'optimisme.

    Affiche Rosalie Blumm


    « Critique: A Bigger SplashCritique: Made in France »

    Tags Tags : , , , , , ,