• Critique: Room

    Room de Lenny Abrahamson avec Brie Larson, Jacob Tremblay, Sean Bridgers, Wendy Crewson, Joan Allen, William H. Macy

    L'histoire: Jack, 5 ans, vit seul avec sa mère, Ma. Elle lui apprend à jouer, à rire et à comprendre le monde qui l’entoure. Un monde qui commence et s’arrête aux murs de leur chambre, où ils sont retenus prisonniers, le seul endroit que Jack ait jamais connu. L’amour de Ma pour Jack la pousse à tout risquer pour offrir à son fils une chance de s’échapper et de découvrir l’extérieur, une aventure à laquelle il n’était pas préparé.

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Relativement inconnue dans nos contrées avant de remporter l'Oscar de la meilleure actrice, Brie Larson avait pourtant gagné plusieurs prix pour "Short Term 12", film qui, je l'avoue, m'avait laissé asser indifférent et du coup, je n'avais pas remarqué Brie Larson. 
    En ce qui concerne sa prestation dans "Room", elle est très bien, digne de l'Oscar mais pour moi, elle est éclipsée par Jacob Tremblay qui joue Jack, le petit gamin enfermé pendant cinq ans. C'est lui qui m'a emmené dans les arcanes de cet enlèvement particulier. Il est d'un naturel confondant. Toute la deuxième partie où il doit s'adapter à la vie parmi les hommes est d'une grande justesse. Pas de besoin de grands gestes, pas besoiu de grandes paroles, on comprend ses sentiments. Jacob Tremblay fait partie de ces jeunes acteurs à suivre.

    Affiche Room

    « Cannes 2016: premiers dévoilementsCritique: A Perfect Day »

    Tags Tags : , , , , , , ,