• Critique: Rock'n Roll

    Rock'n Roll de et avec Guillaume Canet, Marion Cotillard, Camille Rowe, Gilles Lellouche, Phillipe Lefebvre, Yvan Attal, Alain Attal, Kev Adams, Maxime Nucci, Johnny Hallyday, Ben Foster

    Affiche Rock'n Roll

    L'histoire: Guillaume Canet, comédien de 43 ans, se remet en question le jour où, sur un plateau de tournage, sa jeune partenaire à l'écran lui dit qu'il n'est plus un objet de désir pour les femmes de la jeune génération. La raison ? Sa vie de famille bien rangée avec Marion Cotillard, son fils Lucien, sa maison de campagne, sa passion pour les chevaux. Guillaume comprend qu'il faut tout faire pour changer cette image ringarde et plus vraiment sexy.

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Cent fois oui ! Le cinquième long métrage de Guillaume Canet, quatre ans après l'échec "Blood Ties", est une vraie réussite. Cela faisait un sacré bout de temps que je n'avais entendu autant rire lors d'une vision de presse.  Et vous le savez sans doute, les critiques ont plutôt du mal à enclencher les zygomatiques.
    L'acteur-réalisateur nous offre ce qui manque aux comédies françaises actuelles : un cynisme sans bornes et surtout, de l'autodérision. Cela fait plaisir de voir l'intégralité du casting se lâcher à fond la caisse du début à la fin. Tout est drôle, jusqu'au plus petit détail. Il est difficile de raconter une scène ou l'autre tellement elles sont nombreuses à mériter d'être racontée. Je peux tout de même vous dire que certaines valent leur pesant de cacahuètes.
    Question interprétation, Guillaume Canet s'amuse comme un petit fou, il se fout de lui-même comme c'est pas permis. Le dernier tiers du film montre aussi, que derrière le rire, il y a de la réflexion, qu'il sait aller jusqu'au bout de celle-ci quitte à virer à l'absurde. Parlons maintenant de Marion Cotillard, vous le savez, je ne l'apprécie pas particulièrement mais là, elle m'a complètement bluffé. Elle sait, tout comme son compagnon, se moquer d'elle-même et il y a une scène, que je ne vais pas vous raconter pour ne pas vous gâcher la surprise, qui est appelée à devenir culte. Et je pense que je vais maintenant regarder les films où joue Marion Cotillard, avec plus de sympathie. Quant aux autres, je leur mettrais à tous une excellente note, avec un chouia en plus, pour la prestation de Johnny Hallyday.
    Au final, nous avons au départ un film défini comme comédie dramatique et à l'arrivée, nous avons une des meilleures comédies françaises de ces dernières années. Puisse certains en tirer les leçons et se remettre en question (tiens, cela me rappelle un certain Guillaume Canet !) pour éviter de nous infliger, à longueur de temps, leurs conneries et là, je suis gentil avec le mot connerie.


    « Festival International du Film Restauré 2017: carte blanche à Joe Dante et Wes AndersonCritique: Timgad »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,