• Critique: Renoir

    Renoir de Gilles Bourdos avec Michel Bouquet,Vincent Rottiers, Christa Theret, Thomas Doret, Romane Bohringer, Michèle Gleizer,Carlo Brandt, Hélène Babu

    L'histoire: 1915. Sur la Côte d’Azur, Auguste Renoir est au crépuscule de sa vie. Une jeune fille, Andrée, apparue dans sa vie comme un miracle, va insuffler au vieil homme une énergie qu’il n’attendait plus. Éclatante de vitalité, rayonnante de beauté, Andrée sera le dernier modèle du peintre, sa source de jouvence.

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Le film est comme une toile de maître décrivant la fin de vie d'un des plus grands peintres, figure de proue de l'impressionnisme. On ne se lasse pas de ces éclairages, de ces couleurs, de ces paysages composant des images magnifiques.  De plus, Michel Bouquet livre une très belle composition, il incarne un Pierre-Auguste Renoir fatigué, vieillissant, arthritique mais toujours plein d'énergie et de projets ! Il était intéressant d'avoir limité le film à cette tranche de vie et donc à la rencontre avec son dernier modèle. Car tout est justement axé sur la sensualité dégagée par cette jeune femme pleine de vie et sur l'émoi qu'elle va encore ou déjà susciter auprès des trois Renoir: le père, Jean et Coco. A ce propos, Vincent Rottiers joue très juste et Thomas Doret, pour son deuxième film, nous démontre son grand talent.
    Le film se déroule à un rythme lent mais à un aucun moment, ça ne gêne. C'est comme si on contemplait un tableau de Renoir, on en regarde tous les détails, on s'en imprègne, on se laisse porter par la beauté qui s'en dégage.

    Affiche Renoir

    « Critique: Silence radioCritique: Le Sac de farine »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,