• Critique: Regression

    Regression de Alejandro Amenábar avec Ethan Hawke, Emma Watson, David Thewlis, David Dencik, Dale Dickey

    L'histoire: Minnesota, 1990. L'inspecteur Bruce Kenner enquête sur un crime révoltant dont la jeune Angela accuse son père, John Gray. Lorsque John avoue sa culpabilité de façon tout à fait inattendue et sans garder le moindre souvenir des faits, le docteur Raines, un célèbre psychologue, est appelé à la rescousse. Il va devoir aider John à retrouver la mémoire, mais ce qu'ils vont découvrir cache un terrifiant mystère concernant le pays tout entier...

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Cinq ans après le péplum "Agora", le réalisateur hispano-chilien Alejandro Amenábar revient avec un thriller psychologique. Celui-ci est son troisième film tourné en anglais.
    Alejandro Amenábar prend, comme point de départ, des faits divers survenus aux Etats-Unis dans les années 80. Il les met à sa sauce, les englobe dans une atmosphère angoissante. Il nous manipule tout au long du film. Pourtant, cela manque clairement de punch. C'est dû à un scénario alambiqué, nous emmenant d'un côté puis de l'autre, nous perdant régulièrement en chemin. Dans ce cas, on se dit que les acteurs vont nous entraîner avec eux, vont faire en sorte que nous nous sentions concernés, malheureusement non. Ethan Hawke, David Thewlis et Emma Watson font le job, sans plus.

    Affiche Regression

    « Entretien: Alain Gagnol et Jean-Loup Fellicioli - Phantom BoyCritique: Je suis à vous tout de suite »

    Tags Tags : , , , , , ,