• Critique: Reality

    Reality de de Matteo Garrone avec Aniello Arena, Loredana Simioli, Nando Paone, Nello Iorio, Claudia Gerini, Nunzia Schiano, Rosaria D'Urso

    L'histoire: Au cœur de Naples, Luciano est un chef de famille hâbleur et joyeusement exubérant exercant ses talents de bonimenteur et de comique devant les clients de sa poissonnerie et sa nombreuse tribu. Un jour, poussé par ses enfants, il participe sans trop y croire au casting de la plus célèbre émission de télé-réalité italienne. Dès cet instant, sa vie entière bascule: plus rien ne compte désormais - ni sa famille, ni ses amis, ni son travail ni même la petite arnaque imaginée par son épouse, qui améliorait un peu leur ordinaire ! Le rêve de devenir une personnalité médiatique modifie radicalement son destin mais aussi celui de tout son entourage...

    La critique de Michel Decox-Derycke: La téléréalité, ce sont des inconnus devenant célèbres du jour au lendemain. Le problème est que cela fait tourner les têtes et pour certains, cela vire à la catastrophe. Exemples: le suicide de FX (Secret Story) et le naufrage de Loana (Loft Story). Le plus grave étant que la téléréalité est d'un vide intersidéral !
    Le film explique bien cette notoriété factice. C'est surprenant de vérité et l'acteur principal, Aniello Arena, est extraordinaire. D'ailleurs, il aurait bien mérité le Prix d'Interprétation au dernier Festival de Cannes. Mais déjà, son histoire personnelle mériterait un film. Condamné, en 1993, à perpétuité pour meurtre, il fait du théâtre en prison puis est choisi pour jouer dans "Gommora". La permission de sortie est refusée par le juge car le rôle est trop proche de la biographie de l'acteur. Vient ensuite la proposition de "Reality" et là, le juge accepte. Et c'est la révélation, Aniello Arena est un vrai acteur avec un jeu bluffant !

    Affiche Reality

    « Critique: Nuit #1Critique: Tango Libre »

    Tags Tags : , , , , , , , ,