• Critique: Quand on a 17 ans

    Qund on a 17 ans de André Téchiné avec Sandrine Kiberlain, Kacey Mottet Klein, Corentin Fila

    L'histoire: Damien, 17 ans, fils de militaire, vit avec sa mère médecin, pendant que son père est en mission. Au lycée, il est malmené par un garçon, Tom, dont la mère adoptive est malade. La violence dont Damien et Tom font preuve l'un envers l'autre va se troubler lorsque la mère de Damien décide de recueillir Tom sous leur toit.

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Un film touchant et émouvant portés par des acteurs sublimes. Dans ce film de André Téchiné dont le scénario  a été écrit par Céline Sciamma, il y a beaucoup de pudeur dans les sentiments. De quoi se remettre en question sur sa vie, sur les rapports aux autres. Le film est divisé en trois trimestres, de la bataille entre les deux garçons à quelque chose qui se met en place progressivement, qui va transformer leur vie. Tout se passe dans le milieu paysan, lieu où la parole compte. 
    Je le disais plut haut, les acteurs sont sublimes. On s'en doutait pour Sandrine Kiberlain, là, il hausse son niveau encore plus haut. Casey Mottet Klein (vu dans "Keeper") prouve qu'il n'est pas là par hasard. Pour son premier film, il est épatant. 
    Du Téchiné en grande forme !

    Affiche Quand on a 17 ans

    « Par ailleurs, le cinéma est une industrieCannes 2016: Joachim Lafosse à la Quinzaine »

    Tags Tags : , , , ,