• Critique: Prémonitions

    Prémonitions (titre original: Solace) de Afonso Poyart avec Anthony Hopkins, Colin Farell, Jeffrey Dean Morgan, Abbie Cornish, Sharon Lawrence, Kenny Johnson, Jose Pablo Cantillo

    L'histoire: Un tueur en série énigmatique sévit à Atlanta, laissant le FBI totalement désemparé. Quoi qu’ils fassent, les enquêteurs ont toujours un coup de retard, comme si le tueur pouvait anticiper leurs mouvements à l’avance ! En désespoir de cause, ils se tournent vers le docteur John Clancy, un médium retraité dont les visions les ont aidés dans le passé.En étudiant le dossier, Clancy devine rapidement la raison pour laquelle le FBI est incapable de coincer le tueur: ce dernier possède le même don divinatoire que lui. Comment dès lors arrêter un tueur capable de prévoir l’avenir ? Commence alors une partie d’échecs impitoyable.

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Malgré la présence au casting d'Anthony Hopkins et de Colin Farrell, le film réalisé par le Brésilien Afonso Poyart atteint à peine la moyenne. L'originalité, il faut le dire vite, est que le héros principal est un médium. Celui-ci est à la poursuite d'un tueur en série qui ne s'attaque qu'à des malades incurables pour leur épargner des souffrances. La confrontation des deux protagonistes permet d'aborder le thème de l'euthanasie, dommage que ce soit à la fin du film. Avant cela, on subit une série de passages obligés qui nous donne l'impression d'être dans une série policière.

    Affiche Prémonitions

    « Critique: Mémoires de jeunesseCritique: Masaan »

    Tags Tags : , , , , , , , ,