• Critique: Poulet aux prunes

    Poulet aux prunes de Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud avec Mathieu Amalric, Chiara Mastroianni, Jamel Debbouze, Isabella Rossellini, Edouard Baer, Maria de Medeiros, Golshifteh Farahani

    L'histoire:  Nous sommes en 1958. Nasser Ali Khan, violoniste reconnu, habite Téhéran et vit pour la musique. Mais un jour, son instrument se brise. Il décide alors de se laisser mourir. Sous l’œil inquiet de sa femme et de ses deux enfants, agonisant, l’homme fait alors un long voyage dans le passé qui, peu à peu, révèle pourquoi Nasser Ali Khan accorde tant d’importance à ce violon.

    La critique de Michel Decoux-Derycke:  Comme le dit Marjane Satrapi, il est difficile d'adapter une BD au cinéma. Chacun d'entre nous a son idée du film. Ici, c'est assez réussi avec, toutefois, un petit bémol, un rythme lent. Il faut quelquefois s'accrocher pour suivre l'histoire. Cela dit, c'est un film qui nous plonge dans l'Iran de la fin des années 50, une époque où ce pays n'était pas encore plongé dans un certain obscurantisme religieux.

    Affiche Poulet aux prunes

    Lire aussi l'entretien avec Marjane Satrapi

    « Entretien: Philippe Lioret - Toutes nos enviesEntretien: Marjane Satrapi - Poulet aux prunes »

    Tags Tags : , , , , , ,