• Critique: Peur de rien

    Peur de rien de Danielle Arbid avec Manal Issa, Vincent Lacoste, Paul Hamy, Damien Chapelle, Clara Ponsot, Orelsan, Dominique Blanc

    L'histoire: Les années 90. Lina, 18 ans, débarque à Paris pour ses études. Elle vient chercher ce qu’elle n’a jamais trouvé au Liban, son pays d’origine : une certaine forme de liberté. L’instinct de survie comme seul bagage, elle vogue d’un Paris à l’autre au rythme de ses rencontres amoureuses. Parce qu’à 18 ans, on rêve d’embrasser le monde et pas qu’un seul garçon…

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Une belle surprise que ce film. Je l'avais mis dans ma liste de films à visionner au Festival de Namur, tout simplement parce qu'il me paraissait intéressant de voir un film libanais, le cinéma libanais étant relativement confidentiel en Belgique. Belle idée que j'ai eu et ce qui ne gâte rien, la réalisatrice et l'actrice principale sont des personnalités à connaître. 
    Le cinquième long métrage de Danielle Arbid conte, avec réalisme et tendresse, l'arrivée d'une jeune Libanaise en France il y a 25 ans. Un parcours à la fois simple et compliqué. On est replongé dans la France des années 90 où l'on sent poindre l'extrême-droite. Où Lina, la jeune héroïne doit se battre notamment contre des absurdités administratives pour se faire sa place. Elle est interprétée par Manal Issa dont c'est le premier film. C'est une révélation.

    Affiche Peur de rien

    Lire aussi l'entretien avev Danielle Arbid
    Lire aussi l'entretien avec Manal Issa

    « Critique: Saint AmourLe premier film peint sur Van Gogh »

    Tags Tags : , , , , , , ,