• Critique: Petit Paysan (FIFF 2017)

    Petit Paysan de Hubert Charuel avec Swann Arlaud, Sara Giraudeau, Isabelle Candelier, Bouli Lanners

    Affiche Petit Paysan

    L'histoire: Pierre, la trentaine, est éleveur de vaches laitières. Sa vie s’organise autour de sa ferme, sa sœur vétérinaire et ses parents dont il a repris l’exploitation. Alors que les premiers cas d’une épidémie se déclarent en France, Pierre découvre que l’une de ses bêtes est infectée. Il ne peut se résoudre à perdre ses vaches. Il n’a rien d’autre et ira jusqu’au bout pour les sauver. 

    La critique de Michel Decoux-Derycke: J'ai été bouleversé et ému par ce film décrivant avec subtilité, justesse, tendresse ainsi que quelques notes d'humour la vie d'un jeune agriculteur en détresse, qui va voir sa vie complètement tourneboulée par la maladie d'une de ses bêtes. Je vous annonce d'ores et déjà qu'il sera dans mon Top 10 de l'année.
    L'originalité du premier long métrage de Hubert Charuel, lui-même fils d'agriculteurs, est d'avoir planté sa caméra dans une ferme, un lieu que le cinéma ne visite plus beaucoup sinon pour en donner une image artificielle comme dans "La Famille Bélier" ou "Je vous trouve très beau". La mise en scène impressionne pour un premier film. Aussi l'accent mis plus sur le visuel que sur la parole. Exemple, un regard échangé entre Pierre et sa sœur Pascale devant le vétérinaire-inspecteur apprend au spectateur qu'elle ne s'est pas laissée bernée par son subterfuge. Les acteurs sont parfaits. À commencer par Swann Arlaud, de tous les plans, il est d'une belle justesse. Au fur et à mesure du film, on voit son visage et son corps se dégrader tout comme ses vaches, c'est impressionnant. Sara Giraudeau, actrice que j'apprécie particulièrement et un des personnages de la superbe série de Canal + "Le Bureau des légendes", offre une belle composition. Hubert Charuel ne néglige pas les rôles secondaires: Isabelle Candelier (la mère), Marc Barbé (le père), India Hair (la boulangère) et Bouli Lanners en agriculteur belge ayant perdu son troupeau suite à la maladie.
    "Petit Paysan" a déjà remporté des prix: celui du meilleur scénario à Angers, le Valois de diamant du Meilleur Film, le Valois du Meilleur Acteur et le Prix de la Meilleure Musique Festival au FIFF d'Angoulême. Je pense, j'espère de tout coeur qu'il ne repartira pas de Namur sans être récompensé.


    Lire aussi l'entretien avec Hubert Charuel

    « Critique: Double face (FIFF 2017)Critique: Kapitalistis - court métrage (FIFF 2017) »

    Tags Tags : , , , , ,