• Critique: Patients

    Patients de Grand Corps Malade et Mehdi Idir avec Pablo Pauly, Soufiane Guerrab, Moussa Mansaly, Nailia Harzoune, Franck Falise, Yannick Renier

    Affiche Patients

    L'histoire: Se laver, s'habiller, marcher, jouer au basket, voici ce que Ben ne peut plus faire à son arrivée dans un centre de rééducation suite à un grave accident. Ses nouveaux amis sont tétras, paras, traumas crâniens... Bref, toute la crème du handicap. Ensemble ils vont apprendre la patience. Ils vont résister, se vanner, s'engueuler, se séduire mais surtout trouver l'énergie pour réapprendre à vivre.

    La critique de Michel Decoux-Derycke: J'apprécie Grand Corps Malade, grâce à lui, j'ai découvert le slam. Chaque fois que je l'entends dans une interview, je le trouve sensé, mesuré. Donc il m'intéressait de voir comment il avait mis l'histoire de son handicap en images.
    En fait, je me suis ennuyé. J'ai eu l'impression de me retrouver devant un docu-fiction, hésitant entre le docu et la fiction. On est constamment assis entre deux chaises ou plutôt deux chaises roulantes. Oui, je sais, elle est facile la vanne mais c'est au niveau des vannes du film. Ce sont des blagues de gamin qui, faites une fois ou deux, font sourire mais dix fois, vous tapent sur le système. De plus, je n'ai ressenti aucune empathie pour le personnage principal, pourtant, un tétraplégique se battant pour pouvoir remarcher, ça aurait dû attirer ma sympathie mais non, l'émotion n'est pas passée.
    Je pense que le roman autobiographique de Fabien Marsaud alias Grand Corps Malade, dont le film est tiré, me plaira plus. Je pourrais me faire mon propre film. Quelquefois, l'image ne remplace l'imaginaire.


    « La Caravane du Court, 3ème éditionCritique: Noces »

    Tags Tags : , , , , , , , ,